Le système bancaire Swift piraté, 81 millions de dollars volés à la Banque centrale du Bangladesh

Source: Reuters

Swift, le réseau financier mondial utilisé par les banques pour transférer des milliards de dollars chaque jour, a mis en garde ses clients contre l'envoi de messages frauduleux sur son système après «un certain nombre de récents incidents».

Une alerte confidentielle a été envoyée par Swift sur son réseau pour prévenir de potentielles futures cyberattaques. «Swift a pris connaissance d'un certain nombre d'incidents liés à des cyberattaques au cours desquels les pirates ont réussi à envoyer des messages Swift depuis des back-office, des PC ou des postes de travail connectés au réseau Swift, aux institutions financières», peut-on lire dans le texte.

C'est la première fois que l'entreprise reconnaît ces attaques après le cyber-braquage de la Banque centrale du Bangladesh en février dernier. Près de 81 millions de dollars avaient alors été dérobés. Les braqueurs 2.0 avaient réussi à s'introduire dans le système informatique de la banque. Ils avaient ainsi obtenu les informations nécessaires pour se faire passer pour des «officiels» de l'institution. Ils ont ensuite commencé à passer des ordres de transferts d'argent à la réserve fédérale de New York au sein de laquelle se trouve des fonds bangladais. L'argent était officiellement destiné à une association ou à une organisation au Sri Lanka ou aux Philippines.

Près de 950 millions de dollars auraient pu être volés

Alors que les opérations en cours portaient sur un montant de 950 millions de dollars, la Deutsche Bank a découvert la supercherie en se mettant à enquêter sur une des transactions de 20 millions de dollars. Cette somme qui transitait par la banque allemande était soi-disant destinée à l'ONG sri-lankaise «Shalika Fandation». Surprise par l'erreur d'orthographe de «foundation», elle a voulu en savoir plus et a finalement appris que l'organisation n'existait pas. Les autorités du Bangladesh ont donc annulé cet ordre de transfert et tous les autres qui provenaient de la même source.

La Société mondiale de télécommunications financières interbancaires, Swift, est une des principales entreprises actives dans la sécurisation des transactions bancaires électroniques. Elle a publié une mise à jour de sécurité du logiciel utilisé par les banques pour accéder à son réseau afin de déjouer les logiciels malveillants.

Lire aussi : Arménie : des sites gouvernementaux attaqués par des hackers turcs

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales