Moins onéreux que le vin français, le vin espagnol est désormais le plus populaire au monde

Source: AFP

En 2015, l'Espagne a exporté 2,4 milliards de litres de Rioja, Ribera del Duero et autres vins produits dans le pays. Un record qui peut potentiellement être un motif d'inquiétude pour les viticulteurs de l'autre côté des Pyrénées.

Si l'on se fie aux derniers chiffres de l'Observatoire du marché du vin, le vin espagnol est devenu en 2015 le plus populaire au monde. Les exportations de Rioja et d'autres variétés locales ont par ailleurs rapporté au pays 2,6 milliards d'euros.

Malgré ces chiffres encourageants, les viticulteurs espagnols ont réalisé moins de profits que leurs collègues français et italiens. Ces derniers ont respectivement engrangé 8 et 6 milliards d'euros. Si l'Espagne a plus exporté que ses deux principaux concurrents, le prix du litre de vin, en moyenne trois fois moins que cher qu'un vin français, explique ce moindre bénéfice. Les experts soulignent que le vin espagnol est souvent vendu en vrac (c'est-à-dire au départ de la propriété, dans des contenants supérieurs à dix litres). Le prix par litre a diminué l'an dernier de 2,9%, tombant à 1,10 euros. «Cette situation est frustrante, mais nous savons ce que nous avons à faire pour rattraper ce retard», a confié à The Independent, Rafael del Rey qui dirige l'Observatoire du marché du vin espagnol. «L'Italie était dans la même situation que l'Espagne il y a 15 ans, mais maintenant les producteurs italiens ont doublé leur prix moyen. Nous avons besoin de vendre moins de vin en vrac à d'autres producteurs et plus de vin espagnol qui indique l'origine. L'industrie du vin espagnol sera très différente dans 10 ans», a-t-il ajouté.

La forte demande aux Etats-Unis et en Chine a particulièrement stimulé les exportations de vins en provenance de l'Union européenne. «L'Union européenne demeure le plus important exportateur de vin dans le monde et, après trois années de stabilité relative, [elle] a atteint sa meilleure performance en 2015,» a indiqué Jean-Marie-Barillère, président du Comité européen des entreprises de vins, à la revue spécialisée Boissons magazine. Aidé par l'appréciation de l'euro face au dollar, le litre de vin européen s'est vendu en moyenne un euro plus cher aux Etats-Unis en 2015. Pendant ce temps là, les exportations vers la Chine ont bondi de 26%.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales