Washington tente de dissuader les hommes d’affaires de traiter avec la Russie

Le département d'Etat américain Source: Reuters
Le département d'Etat américain

Le département d’Etat américain a confirmé les informations des médias concernant les efforts de l’administration américaine entrepris pour freiner la coopération entre Moscou et le monde des affaires américain et européen.

«Nous continuons à signifier clairement aux sociétés américaines que selon nous, le retour à une situation commerciale normale avec la Russie entraine des risques économiques comme celui de la réputation», a déclaré un représentant de l’administration de la Maison Blanche en répondant à une question de l’agence russe RIA Novosti.

«Il est important que les sociétés privées aux Etats-Unis, en Europe et dans le monde entier comprennent que la Russie reste un marché à risque, tant qu’elle continue à déstabiliser l’Ukraine», a noté le responsable.

D’après cet officiel, il s’agit d’une partie de la stratégie de Washington qui comprend «des sanctions, des mesures de restriction et la limitation des contacts diplomatiques» à l’encontre de la Russie et vise à la «forcer à respecter les accords de Minsk».

Lire aussi : François Hollande prêt à «bouger» au sujet des sanctions contre la Russie

Auparavant, le quotidien américain The Wall Street Journal a annoncé, en citant des sources au sein de l’administration US, que le ministère de l’Economie et le département d’Etat ont mis en garde de grandes banques nationales contre l’achat d’obligations russes. Le lendemain, le ministère russe de l’Economie a fait savoir que de nombreuses institutions financières européennes et américaines n’avaient pas répondu aux propositions de Moscou sur le marché des obligations.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales