Affaire Volkswagen : le groupe retient des mails que réclame la justice américaine

© reuters Source: Reuters

Selon Reuters, le groupe refuse de fournir des emails à la justice américaine concernant l’affaire du scandale aux moteurs truqués en invoquant le droit allemand. Volkswagen déplore également des baisses de ventes en 2015.

Les mails en question ont été réclamés par un groupe de 48 procureurs américains. Dans un communiqué, le procureur général du Connecticut, George Jepsen, a critiqué la décision de Volkswagen de ne pas coopérer : «Je trouve cela frustrant de constater que, malgré les déclarations publiques parlant de coopération et alors que le groupe a exprimé le désir de résoudre les diverses enquêtes auxquelles il est confronté à la suite de sa tromperie délibérée, Volkswagen résiste à la coopération en invoquant le droit allemand».

D’après le porte-parole du groupe automobile, ils sont en échange permanent avec les autorités américaines et coopèrent étroitement avec ces dernières et ne font en aucun cas obstacle à l’enquête en cours.

Le conststructueur automobile allemand a, par ailleurs, annoncé des résultats en baisse pour 2015 : une diminution des ventes de 8% pour le mois de décembre et moins de 5% sur l'année. Toutes marques confondues, le recul s'établit à 2% sur un an dans le monde.

Le groupe qui comprend des marques comme Volkswagen, Audi ou encore Porsche, a vendu 9,93 millions de véhicules en 2015. Il descend ainsi sous la barre des 10 millions qu'il avait franchie pour la première fois en 2014.

Lire aussi : Volkswagen est-il l'arbre qui cache la forêt ? Les Allemands étendent les tests de contrôle

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales