La Chine poursuit ses pertes au cours d'une séance de bourse volatile

La Chine poursuit ses pertes au cours d'une séance de bourse volatile Source: Reuters
Les Bourses chinoises ont continué de chuter ce mardi

Les Bourses de Chine métropolitaine ont poursuivi leurs pertes après leurs suspensions de lundi qui ont abouti à une liquidation global des actions.

Le Shanghai Composite a chuté de 0,3 % pour clôturer à 3 287,71 points bien qu'il ait ouvert avec plus de 3% de baisse. L'index Hang Seng de Hong Kong a également fluctué toute la journée pour terminer avec 0,7 % de baisse à 21 188,72.

Les autorités chinoises ont indiqué mardi qu'elles envisageaient de restreindre les ventes d'action afin d'endiguer cette chute. La Commission de régulation chinoise a déclaré étudier les éventuelles limites de ventes d'action imposées aux actionnaires au cours d'une période donnée.

Près de 130 milliards de yuan injectés par la Banque centrale chinoise

La Banque centrale a également injecté dans le marché chinois un excédent de 130 milliards de yuan, soit 18, 60 milliards d'euros, pour garder le coût des emprunts à des niveaux bas ainsi que pour rassurer les investisseurs. Cependant, la mesure a eu un impact très faible sur la chute des cours.

Certains analystes indiquent que les investisseurs attendent de voir si Pékin arrive à endiguer cette effondrement des marchés ainsi que de constater les mesures prises dans cet objectif.

Cette baisse de l'économie chinoise a impacté les principales places boursières aux Etats-Unis et en Europe. Wall Street a terminé nettement en baisse ce lundi. Le Dow Jones a perdu 1,58 % le même jour tandis que le Nasdaq a chuté de 2,08 %. Les valeurs chinoises cotées à New York ont aussi été affectées comme les géants de l'internet Baidu et Alibaba qui perdent respectivement 2,67 % et 5,67 %. L'Europe s'en sort moins bien. La Bourse de Paris a ainsi clôturé à 2,5 %, 2,4 % pour Londres et 4,3 pour Francfort.

La Chine est en proie depuis plusieurs mois à des difficultés boursières sans précédent. En août dernier, en quatre jours, le Shanghai Composite avait perdu 22%, effaçant tous les gains enregistrés depuis le début de l'année et tombant sous son niveau atteint au 31 décembre 2014.

Lire aussi : La santé des marchés asiatiques, au lendemain du lundi noir

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»