Etats-Unis : la FED relève ses taux pour la première fois en presque dix ans

Un trader travaille à l'étage du New York Stock Exchange dans le quartier de Manhattan à New-York, le 8 décembre dernier. Source: Reuters
Un trader travaille à l'étage du New York Stock Exchange dans le quartier de Manhattan à New-York, le 8 décembre dernier.

La banque centrale américaine (FED) a relevé son taux directeur de 0,25 % ce mercredi pour la première fois en 10 ans comme attendu par les marchés.

Cette hausse annoncée par communiqué par le Comité de politique monétaire (FOMC) a provoqué le renforcement du dollars et la hausse des indices boursiers de Wall Street. Le taux interbancaire évoluait au jour le jour entre 0 et 0,25 % depuis 2008 pour soutenir la reprise. Il a relevé d'un quart de point pour passer à une fourchette de 0,25 à 0,50 %.

Certains membres du FOMC ont estimé que le taux d'intérêt se situera autour de 1,4 % à la fin de 2016. Le Comité a ainsi promis que ce relèvement du taux sera «graduel». Cette décision symbolise le changement de la politique monétaire à taux zéro mise en place par la FED suite à la crise financière.

Le marché de l'emploi s'est «considérablement amélioré» en 2015, selon le Comité

«Vu les perspectives économiques et reconnaissant le délai que prennent les actions de politique monétaire pour agir sur l'économie, le Comité a décidé de relever la cible d'évolution des taux sur les fonds fédéraux de 0,25% à 0,50%», peut-on lire sur le texte du FOMC. Le Comité y indique également que le marché de l'emploi s'est «considérablement amélioré» en 2015. Il est confiant dans la remontée de l'inflation vers son objectif de 2%.

En septembre, la FED avait une première fois hésité à rehausser ses taux en raison du ralentissement de l'économie chinoise. Le Comité «s'attend à ce que les conditions économiques évoluent de manière à requérir seulement des hausses graduelles des taux sur les fonds fédéraux ». La réserve fédéral américain a augmenté ses projections de croissance en 2016 à 2,4 %, contre 2,3 précédemment tandis que pour 2017, il prévoit un taux de 2,2 % et de 2 % en 2018. Le chômage devrait aussi baisser à 4,7 % contre 5 % actuellement. La FED a indiqué qu'elle poursuivrait à investir à nouveau dans les bons du Trésor alors que le taux d'intérêt payé sur les réserves excédentaires des banques a été augmenté 0,50 %.

Lire aussi: Ben Bernanke : davantage de banquiers de Wall Street auraient dû être inculpés après 2008

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales