Plafonnement des prix du pétrole russe : la Russie envisage de réduire sa production

Plafonnement des prix du pétrole russe : la Russie envisage de réduire sa production© Dmitry Lovetsky Source: AP
Un puits de pétrole en Russie, à Oussinsk (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Alors que les 27 pays de l'UE, le G7 et l'Australie se sont mis d'accord pour plafonner le prix du pétrole brut d'origine russe transporté par voie maritime, Vladimir Poutine a déclaré qu'une réduction de la production de pétrole était en réflexion.

«Finalement, les prix vont flamber et frapperont durement ceux qui proposent des décisions comme celle-ci», a déclaré le président russe Vladimir Poutine ce 9 décembre, à propos de la volonté des pays occidentaux de plafonner le prix du pétrole russe. Le chef d'Etat, qui s'exprimait à l'issue d'une réunion du Conseil économique suprême eurasiatique au Kirghizstan, a ajouté, à propos de la réaction russe à cette sanction : «Comme je l’ai déjà dit, nous ne vendrons pas de pétrole aux pays qui prennent ces décisions.» Et d'ajouter que les Russes réfléchissaient «à une possible réduction de la production de pétrole, si nécessaire».

Finalement, les prix vont flamber et frapperont durement ceux qui proposent des décisions comme celle-ci

«Je répète, nous y réfléchissons, pour le moment il n’y pas de décision prise à cet égard. Les mesures concrètes seront exposées dans le décret du président de la Fédération de Russie, qui sera rendu public dans les prochains jours», a précisé le dirigeant russe.

Les 27 pays de l'Union européenne, le G7 et l'Australie se sont mis d'accord, précisément, sur un prix maximum de 60 dollars américains pour le pétrole brut d'origine russe transporté par voie maritime. Le but revendiqué est de limiter les revenus de l'Etat russe pour financer son offensive militaire en Ukraine, lancée en février dernier.

Ainsi, seul le pétrole vendu par Moscou à un prix égal ou inférieur à 60 dollars pourrait continuer à être livré. Au-delà de ce plafond, il sera interdit pour les entreprises de fournir les services permettant le transport maritime (fret, assurance, etc.).

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix