Le PIB de la Russie chute de 4% sur un an au deuxième trimestre

Le PIB de la Russie chute de 4% sur un an au deuxième trimestre Source: AP
Le porte-containers Volga Maersk aux environs du port russe de Saint-Pétersbourg le 4 avril 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Selon les données de l’agence publique des statistiques Rosstat, le produit intérieur brut de la Russie a baissé de 4% au deuxième trimestre par rapport à la même période en 2021. La Banque centrale de Russie est néanmoins optimiste pour le futur.

Le produit intérieur brut (PIB) de la Russie s'est contracté de 4% au deuxième trimestre par rapport à la même période en 2021, selon une estimation statistique officielle publiée le 12 août par Rosstat, l’agence publique russe des statistiques. Le PIB s'est élevé «à 96% [de sa valeur] à la même période en 2021, selon les estimations préliminaires», a déclaré Rosstat dans un communiqué, ajoutant qu'une évaluation plus complète serait publiée le 9 septembre.

Il s'agit des premiers chiffres portant sur la croissance sur un trimestre plein en Russie depuis le lancement de l'offensive miliaire de Moscou contre l'Ukraine le 24 février, déclenchant un alourdissement des sanctions occidentales.

Dans le détail, le commerce de gros a diminué de 15,3%, le commerce de détail de 9,8%, l'approvisionnement en eau, l'assainissement, la collecte de déchets et leur recyclage, ainsi que les activités de dépollution ont diminué de 8,9%, le trafic passagers a baissé de 5,3%, le secteur manufacturier de 3,3% et le trafic de marchandises de 2,9%.

Plus tôt, Rosstat avait confirmé l'estimation de la croissance du PIB de la Russie à 3,5% au premier trimestre. La Banque centrale russe a indiqué s'attendre à une contraction du PIB comprise entre 4% et 6% en 2022, puis entre 1% et 4% en 2023, avant une remontée à partir de 2024. «Le déclin du PIB atteindra un plancher lors des six premiers mois de 2023», a ainsi estimé le vice-gouverneur de la Banque centrale de Russie, Alexeï Zabotkine.

«L'économie se dirige vers un nouvel équilibre à long terme [...] Avec la transformation de l'économie, la croissance reprendra», a-t-il ajouté. Les sanctions occidentales, qui ciblent notamment les secteurs énergétique et bancaire russes, ont eu un impact sur les chaînes logistiques et les exportations.

L'inflation a atteint en avril son plus haut niveau dans le pays en deux décennies, avant de ralentir. Elle reste toutefois élevée, atteignant 15,1% en juillet sur un an.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix