Le gratte-ciel bidonville

Suivez RT France surTelegram

Un gratte-ciel abandonné du centre de Caracas est devenu un refuge pour beaucoup de gens qui n’ont nulle part où aller. RT s'est introduit à l’intérieur de cette fameuse tour pour y rencontrer ses habitants qui ont créé un véritable Etat dans l'Etat.

La construction de la «Tour de David» a commencée en 1990 par le milliardaire David Brillembourg. Mais à cause d’une crise financière et de la mort prématurée de son bienfaiteur en 1993, les travaux ont été suspendus.

En 2007, des gens ont commencé à occuper le gratte-ciel abandonné. Ces résidents ont créé une sorte d’Etat dans l'Etat pleinement fonctionnel, avec un gouvernement représentatif et même un président élu. Les familles paient des taxes sur l’eau et l’électricité et travaillent ensemble une fois par semaine pour nettoyer leur territoire des ordures accumulées.

Caracas a un taux de criminalité élevé, et les habitants de la «Tour de David», étant souvent considérés comme les criminels d’un quartier défavorisé, font face à des préjugés et à la discrimination. Cependant, les familles qui y vivent nient obstinément être des malfaiteurs.

La tour renferme même une église, où l’équipe de tournage de RT a assisté au mariage de deux résidents.

Afin d’assurer un logement propre et décent pour les habitants de ce gratte-ciel bidonville, le gouvernement a lancé un programme de réinstallation. Mais les résidents ont des sentiments mitigés en quittant cet endroit unique qu’ils considèrent comme leur maison depuis si longtemps…

En juillet 2015, les derniers résidents de la «Tour de David» ont été déplacés.

Découvrir plus de documentaires

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix