Argentine : mobilisation gigantesque contre les féminicides

Des milliers de manifestantes ont inondé les rues de Buenos Aires le 3 juin pour protester contre la violence envers les femmes.

Des manifestations semblables ont balayé tout le pays, organisées en grande partie en réponse à un fait divers survenu en avril, lorsqu’un professeur d'école maternelle avait fait couper la gorge de son ex-femme devant ses élèves.

Les manifestantes se sont réunies devant le Palais du Congrès national argentin. Certaines tenaient des portraits de femmes assassinées, d'autres ont gribouillé des phrases chocs sur leur estomac. La croix d’organes génitaux masculins en papier mâché est devenu  le symbole de la manifestation. 

En Argentine, la violence contre des femmes est devenue une question significative. Entre 2007 à 2012, un féminicide a été commis toutes les 35 heures, selon La Casa del Encuentro à Buenos Aires, soit 277 féminicides en un an.

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»