Argentine : mobilisation gigantesque contre les féminicides

Des milliers de manifestantes ont inondé les rues de Buenos Aires le 3 juin pour protester contre la violence envers les femmes.

Des manifestations semblables ont balayé tout le pays, organisées en grande partie en réponse à un fait divers survenu en avril, lorsqu’un professeur d'école maternelle avait fait couper la gorge de son ex-femme devant ses élèves.

Les manifestantes se sont réunies devant le Palais du Congrès national argentin. Certaines tenaient des portraits de femmes assassinées, d'autres ont gribouillé des phrases chocs sur leur estomac. La croix d’organes génitaux masculins en papier mâché est devenu  le symbole de la manifestation. 

En Argentine, la violence contre des femmes est devenue une question significative. Entre 2007 à 2012, un féminicide a été commis toutes les 35 heures, selon La Casa del Encuentro à Buenos Aires, soit 277 féminicides en un an.

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales