Le centre de Lima dévasté par une manifestation contre un projet minier

Le centre historique de Lima, au Pérou, a été dévoré par les flammes alors que des heurts avaient éclaté entre plus de 2 000 manifestants qui protestaient contre la réalisation d’un projet minier et la police, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Une partie de la foule a mis le feu à des pneus et lancé des pierres sur les policiers sur la Plaza San Martin. La police a répondu en tirant des gaz lacrymogènes et a essayé d'enlever certains barrages installés par les manifestants.

De nombreuses manifestations ont eu lieu au Pérou contre le développement du projet minier Tia Maria par la compagnie mexicaine Southern Copper dans la région d’Arequipa. On lui reproche de porter de graves atteintes à l’environnement, et notamment d’endommager l’approvisionnement en eau de la ville.

La manifestation de jeudi a coïncidé avec le deuxième jour d'une grève des syndicats de 48 heures décrétée dans neuf états du Sud du pays. Les grèves ont été décrétées pour soutenir les habitants et les fermiers de la vallée de Tambo qui sont également menacés par la réalisation de ce projet minier car, d’après ses détracteurs, il entraînera la pollution des cours d’eau qui desservent toute la vallée.

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales