Uruguay : une foule gigantesque demande justice pour les victimes de la dictature

Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Montevideo le 20 mai dans le cadre d’une première Marche du Silence, en mémoire de ceux qui ont disparus lors du régime militaire qui a gouverné le pays pendant 12 ans, de 1973 à 1985.

Des manifestants ont brandi les portraits des victimes et une bannière portant l’inscription «Arrêt de l'impunité. Vérité et de la justice». Au moment où les gens se sont rassemblés en chantant l'hymne national, la marche s’est élargie et a couvert pratiquement dix quartiers du centre de la capitale du pays.

La manifestation s’est déroulée à peine quelques heures après que le président Tabare Vazquez a créé un groupe spécial chargé de l’examen des violations des droits de l'homme commises dans le passé récent du pays.

 

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales