Uruguay : une foule gigantesque demande justice pour les victimes de la dictature

Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Montevideo le 20 mai dans le cadre d’une première Marche du Silence, en mémoire de ceux qui ont disparus lors du régime militaire qui a gouverné le pays pendant 12 ans, de 1973 à 1985.

Des manifestants ont brandi les portraits des victimes et une bannière portant l’inscription «Arrêt de l'impunité. Vérité et de la justice». Au moment où les gens se sont rassemblés en chantant l'hymne national, la marche s’est élargie et a couvert pratiquement dix quartiers du centre de la capitale du pays.

La manifestation s’est déroulée à peine quelques heures après que le président Tabare Vazquez a créé un groupe spécial chargé de l’examen des violations des droits de l'homme commises dans le passé récent du pays.

 

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»