Salisbury n'a pas changé notre approche éditoriale : RT sur l'enquête ouverte pour «impartialité»

Salisbury n'a pas changé notre approche éditoriale : RT sur l'enquête ouverte pour «impartialit黩 Jaap Arriens / Global Look Press
Illustration : le logo de la branche britannique de la chaîne : RT UK

La chaîne a réagi au lancement contre elle, par le régulateur britannique des médias, de sept enquêtes pour impartialité dans son traitement de l'affaire Skripal. Il reconnaît que le bilan de conformité de RT est similaire aux autres chaînes.

L'Ofcom, le régulateur britannique des médias, a annoncé dans un communiqué publié le 18 avril qu'il ouvrait sept nouvelles enquêtes concernant l'«impartialité» du traitement octroyé par RT à l'affaire de l'empoisonnement de l'ancien agent-double russe Sergueï Skripal à Salisbury au Royaume-Uni.

L'organisme a toutefois rappelé, dans le même texte, que le bilan de conformité de RT n'était «pas sensiblement différent des autres diffuseurs». «Nous sommes ravis de voir que l'Ofcom a reconnu que le bilan de conformité de RT avait été similaire à celui des autres diffuseurs, mettant un terme à toutes les déclarations politiques dégradantes [...] contre notre chaîne», a réagi RT dans un communiqué.

La chaîne d'information ajoute : «Notre approche éditoriale n'a pas changé depuis les événements de Salisbury et nous nous entretiendrons directement à ce sujet avec le régulateur.» L'Ofcom a considéré qu'il y avait une «augmentation significative» du nombre de programmes méritant une enquête, après l'affaire Skripal et ses conséquences sur le plan diplomatique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.