Conseillère de Bachar el-Assad : l'attaque américaine est une «agression contre la terre syrienne»

Conseillère de Bachar el-Assad : l'attaque américaine est une «agression contre la terre syrienne» Source: Sputnik
La base aérienne syrienne frappée par les missiles américains

Les Etats-Unis devraient se montrer responsables et respecter la souveraineté des pays, les récentes frappes contre la base aérienne syrienne sont une violation de la loi internationale, souligne la conseillère du président syrien, Bouthaina Shaaban.

RT : Quelle est la position de la Syrie par rapport à l’attaque américaine de la nuit du 7 avril ?

Bouthaina Shaaban (B. S.) : Nous condamnons cette agression contre notre terre, notre population et notre souveraineté. Nous estimons que les Etats-Unis devraient être responsables, respecter la souveraineté des Etats et tenir compte du fait qu’ils n’ont, jusque-là, aucune preuve pour établir qui a utilisé les armes chimiques à Khan Sheikoun, zone à laquelle le gouvernement n’a pas d’accès. L’attaque a eu pour but de changer le rapport des forces sur le terrain tout comme dans la politique. L’armée arabe syrienne avec l'aide de ses alliés russes et iraniens a réussi à vaincre Daesh et les terroristes du Front al-Nosra à Homs et près de Damas. C’est pourquoi les Etats-Unis ont senti qu’ils fallait les sauver et leur remonter le moral. L’Arabie saoudite et la Turquie y ont contribué, ces pays-là ont facilité les actions des terroristes, en les finançant et en  les armant au détriment de notre pays et notre population.

RT : Quelle est l’attitude de Bachar el-Assad à ces événements ?

B. S. : C’est une violation de la loi internationale. Nous croyons que cela va avoir l’effet inverse contre eux. Cela nous rendra encore plus déterminés à vaincre le terrorisme. Cela en dit long aussi sur leur lutte contre les terroristes. S’ils luttent vraiment contre le terrorisme, pourquoi ne répondent-ils pas à l’appel de Vladimir Poutine de former une vraie coalition internationale ? Il y a tant de contradictions dans le discours occidental par rapport à la Syrie. La réalité en Syrie est absolument différente de ce que les gouvernements britannique et américain essaient de faire aux opinions publiques occidentales.

Je veux dire à tous les Occidentaux qui ont peur d’être frappés par les terroristes : «Demandez à votre gouvernement pourquoi il soutient les terroristes en Syrie !»

RT : L'Organisation pour l'Interdiction des armes chimiques avait confirmé l’absence d'armes chimiques en Syrie, à l’exception des territoires contrôlés par les terroristes. Pourquoi les Etats-Unis ont-ils ignoré cela ?

B. S. : Nous n’avons pas de contrôle sur ces territoires, le seul pays qui l’a c’est la Turquie. C’est à la Turquie et au Front al-Nosra qu’il faut demander, s’il y a des armes chimiques sur les territoires qu’ils contrôlent. Comment un pays comme les Etats-Unis peut-il commettre une telle agression sans avoir vérifié les faits ? C’est totalement irresponsable.

RT : Partagez-vous l’idée que les actions des Américains ont joué en faveur des terroristes ?

Nous assistons à un chaos au sein de l’administration américaine

B. S. : Absolument, sans aucun doute. Nous avons depuis plusieurs semaines combattu les terroristes aux alentours de Damas, et nous avons eu des percées. Du coup, l’attaque des Américains contre notre base aérienne joue le jeu des terroristes. Ceux qui ont été tués, c’était des soldats qui étaient à l’avant-garde de la lutte contre le terrorisme qui touche Paris, Londres et même les Etats-Unis. C’est donc un crime deux fois plus grave contre l’humanité. Ils ont détruit les moyens-mêmes avec lesquels nous menons cette guerre contre le terrorisme. Mais nous allons continuer notre bataille. Je veux dire à tous les Occidentaux qui ont peur d’être frappés par les terroristes : «Demandez à votre gouvernement pourquoi il soutient les terroristes en Syrie!»

RT : Que pensez-vous du retournement de Donald Trump ?

B. S. : Il y a une lutte pour le pouvoir au sein du gouvernement américain. Il y a un certain déséquilibre au sein de l’Etat profond, parmi ceux qui se sont opposé à Donald Trump pendant la campagne présidentielle. Nous assistons à un chaos au sein de l’administration américaine.

Lire aussi : Attaque chimique présumée en Syrie : Le renseignement «pousse Donald Trump à l'échec»

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.