Frappes US en Syrie : Moscou convoquera une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU

Frappes US en Syrie : Moscou convoquera une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU Source: Reuters

Face aux frappes américaines sur une base syrienne, la réaction des sénateurs russes ne s’est pas fait attendre. Dénonçant cette attaque, ils prédisent l’échec de la coopération militaire entre Moscou et Washington dans la lutte contre le terrorisme.

«L’attaque américaine en Syrie est un acte d’agression contre un membre de l’ONU», a déclaré à l’agence de presse russe RIA Novosti le président de la Commission de la défense et de la sécurité du Conseil de la Fédération de Russie, Victor Ozerov. Il a ajouté que la Russie convoquerait une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU face à cette situation.

Lire aussi : EN CONTINU : Les Etats-Unis frappent une base aérienne en Syrie

Selon le haut responsable russe, l’attaque américaine vient rendre impossible toute «coopération militaire entre la Russie et les Etats-Unis en Syrie», Washington n’ayant pas «contacté les militaires russes» avant d’effectuer ces frappes.

Le premier adjoint du président du Comité de la Douma pour la défense, Andreï Krassov, a pour sa part qualifié l’attaque américaine «d’acte imprudent et irresponsable», qui risque de déstabiliser encore plus la situation au Moyen-Orient, provoquant de nouveaux conflits militaires et aggravant ceux existants. «Les Etats-Unis veulent faire empirer les choses au Moyen-Orient et ils ont mis de l'huile sur le feu en lançant 59 missiles tactiques de croisière», a-t-il dit à RIA Novosti.

Un autre sénateur russe, le président de la Commission des Affaires étrangères de la chambre haute du Parlement russe, Constantin Kossatchev, estime lui aussi que les chances de voir une coopération russo-américaine dans la lutte contre le terrorisme en Syrie ont diminué suite à ces frappes américaines. «Les missiles de croisière russes continuent de frapper les terroristes, et les missiles de croisière américains continuent de frapper les forces gouvernementales qui mènent actuellement une guerre contre les terroristes. J’ai peur qu'avec une telle approche, l’idée d’une coalition russo-américaine antiterroriste en Syrie, qui avait été évoquée à de nombreuses reprises depuis l’arrivée de Donald Trump au pouvoir, ne meure», a-t-il déploré.

Donald Trump a déclenché le 7 avril des frappes contre la Syrie en riposte à une attaque chimique présumée imputée à Bachar al-Assad. Cette première opération militaire des Etats-Unis contre Damas a été menée avec 59 missiles de croisière Tomahawk, qui ont visé en pleine nuit la base aérienne d'Al-Chaayrate (province de Homs, centre).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales