Vers la levée de l'immunité de Marine Le Pen ? «Tout est fait pour diaboliser sa campagne»

Vers la levée de l'immunité de Marine Le Pen ? «Tout est fait pour diaboliser sa campagne»
Marine Le Pen la candidate frontiste à l'élection présidentielle française lors de son meeting au zénith de Nantes.

Pour l'eurodéputé FN Edouard Ferrand, il ne fait aucun doute que le Parlement européen votera la levée de l'immunité de Marine Le Pen. Pour lui, cette décision «infondée sur le plan juridique» est une tentative de ternir sa campagne présidentielle.

RT France : La commission des affaires juridiques du Parlement européen s’est prononcée pour la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen, après qu'elle a diffusé sur les réseaux sociaux des images d'horreurs perpétrées par Daesh. Comprenez-vous cette décision?

Edouard Ferrand (E. F.) : Cette levée de l'immunité parlementaire est infondée sur le plan juridique. Marine Le Pen a répondu a des accusations très graves qui comparaient le Front national à Daesh. Elle a donc fait un tweet pour montrer que Daesh était un groupe de criminels alors que le Front national était un parti légal, qui fait partie de la démocratie française. Pour illustrer cela, elle a mis des photos. Elle a surtout voulu montrer l'ignominie de Daesh et expliquer qu'on ne pouvait donc pas comparer l'Etat islamique au Front national. Elle est aujourd'hui poursuivie sur ce fait. Mais c'est une perception politique plus qu'autre chose contre Marine Le Pen.

RT France : Pensez-vous que le Parlement européen votera en faveur de cette levée ?

E. F. : Bien sûr. Marine Le Pen est contre cette Union européenne. Tous les tenants de cette Europe technocratique et ultralibérale veulent utiliser toutes les armes possibles contre elle et sa formidable campagne présidentielle

RT France : Cette décision pourrait créer un précédent. D'autres députés européens pourraient-ils être touchés par des décisions similaires ?

E. F. : Je ne sais pas du tout.

RT France : Ce vote s'ajoute à plusieurs affaires qui s'accumulent autour du Front national et de Marine Le Pen. Cela peut-il nuire à la campagne que vous menez pour la présidentielle française ?

E. F. : Je pense que Marine Le Pen a une telle popularité au sein du peuple que je pense que rien ne l'arrêtera. Tout est fait pour la persécuter et diaboliser sa campagne. Mais c'est une femme déterminée que rien n'arrêtera.

Lire aussi : Gilbert Collard a soumis aux députés un texte pour lever les poursuites contre... Gilbert Collard

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales