Ex-agent de la CIA devenu lanceur d'alerte : «Manning a été commuée mais pas graciée»

Ex-agent de la CIA devenu lanceur d'alerte : «Manning a été commuée mais pas graciée» © SAUL LOEB Source: AFP
Chelsea Manning

La commutation de la peine de Chelsea Manning est un acte gracieux de la part de Barack Obama, mais cela n'annonce pas un changement dans les attitudes envers les dénonciateurs aux US, selon John Kiriakou, ex-analyste de la CIA et lanceur d'alerte.

John Kiriakou croit qu'il y a une différence importante entre la commutation de peine et la grâce, et cela veut seulement dire que Manning pourra sortir de prison dans un avenir proche.

«Manning n’a pas été graciée, elle a reçu une atténuation de la peine. Elle est encore un criminel condamné, elle ne peut pas encore voter, elle ne peut pas posséder une arme à feu, elle a perdu sa pension fédérale. La seule chose qui a changé, c’est qu’elle va rentrer à la maison au mois de mai»,a dit John Kiriakou à RT.

Même si l'acte du président Obama est bien accueilli, il ne faut pas y attacher trop d'importance

Le moment de l'abaissement de peine n’est pas quelque chose d’extraordinaire, puisque les présidents américains ont généralement la tendance à laisser telles actions pour la fin de leur mandat. Même si l'acte du président Obama est bien accueilli, il ne faut pas y attacher trop d'importance, puisqu’il y a beaucoup de lanceurs d'alerte qui auraient dû être graciés avec Manning.

«Vraiment, il y a une histoire plus importante là-dedans. Celle des gens que le président Obama n'a pas pardonnés. Nous n'avons pas vu de clémence pour des gens comme par exemple Leonard Peltier ou le gouverneur Don Siegelman. Il y a beaucoup de gens – Tom Drake, Ed Snowden et moi-même. Je pense que c’est vraiment l’histoire».

 «C'est merveilleux que Chelsea soit libérée, c'est bien mérité. Mais cela ne doit pas être considéré comme une amnistie globale ou un pardon de la part de ce président»a déclaré Kiriakou.

Chelsea Manning va faire de grandes choses

Cependant, le cas de Chelsea Manning est plutôt exceptionnel, compte tenu de sa peine extrêmement longue et de divers mauvais traitements, qu'elle a subi en garde à vue.

«Je pense que Chelsea Manning a vraiment obtenu son atténuation de la peine pour deux raisons. La première est que sa peine était extraordinairement longue, c’était une peine de 35 ans. Et franchement les procureurs militaires n’étaient pas capables de prouver l'existence des dommages à la sécurité nationale à long terme», a déclaré Kiriakou. «La deuxième est que Chelsea a tenté de se suicider deux fois au cours de la dernière année, et ses avocats et partisans ont déclaré, avec succès, comme il s’est avéré, qu’elle ne tiendrait pas le reste de cette période. C’était aussi un terme humanitaire à commuer cette peine et la laisser rentrer à la maison.»

«Franchement je pense que Chelsea Manning va faire de grandes choses. Bien sûr qu’elle aura besoin de soins médicaux, de soins dentaires dans l’immédiat, peut-être même de soins psychologiques. Mais pour se remettre sur les rails, je pense qu’elle va être très recherchée après sa libération, je pense qu’elle va écrire un livre décrivant ses expériences, et je pense qu’elle sera accueillie à bras ouverts par ses nombreux partisans dans tout le pays», John Kiriakou a dit à RT.

Ce sera le plus grand défi de rester en sécurité que de rester en bonne santé dans les cinq moiprochains

Néanmoins, Manning a encore cinq mois à rester en prison et en fait a plus à s'inquiéter de l'environnement hostile que de ses problèmes de santé en ce moment, estime John Kirakou.

«Elle aura moins de problèmes avec sa santé au cours des cinq prochains mois que avec les gardiens de prison. Je pense que Chelsea doit juste être au courant de son environnement, consciente qu'il y a des gens qui lui veulent du mal ou qui ont des mauvaises intentions en prison envers elle et je pense que ce sera le plus grand défi de rester en sécurité que de rester en bonne santé dans les cinq moiprochains

Lire aussi : Dix ans de Wikileaks en dix révélations clés

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales