La diffusion sur Twitter et Google des images du meurtre de l'ambassadeur russe est «inacceptable»

La diffusion sur Twitter et Google des images du meurtre de l'ambassadeur russe est «inacceptable»© Umit Bektas Source: Reuters
La police près du bâtiment où a été assassiné l'ambassadeur russe, Turquie, le 19 décembre 2016.

La tragédie qui vient de se dérouler en Turquie est un véritable drame, mais au-delà la défaite des services de sécurité, il y a l'indécence de la diffusion des images de l'assassinat sur internet, souligne Nathalie Goulet, sénateur de l'Orne.

RT France :  L'ambassadeur de Russie en Turquie a été tué, la Russie affirme qu'il s'agit d'un attentat contre son ambassadeur. Comment peut-on lutter contre de tels événements ?

Nathalie Goulet (N. G.) : D’abord, c’est un drame, c’est inacceptable. C’était vraiment imprévisible, on ne peut pas prévoir de telles choses. Il faudra donc voir avec les services turcs, parce qu’apparemment l’assassin avait une carte de police. Il faut revoir toute la sécurité en Turquie, c’est une évidence. Mais cela ne concerne pas que les attentats en Turquie.

Je suis plus choquée par la circulation des images de l'attentat. Je pense qu’on devrait arrêter de les faire circuler, il faut demander à Twitter et à Google de les retirer, parce que c’est indécent, c’est inacceptable.

RT France : La Turquie promet une enquête minutieuse. Les pays occidentaux et la France, que devraient-ils faire, à votre avis ?

N. G. : On est déjà en état d’urgence, on a déjà des moyens supplémentaires, c’est un acte individuel, il faut laisser la Turquie enquêter. Il faudra peut-être que la Russie participe à l’enquête avec la Turquie. Je ne vois pas ce que la France pourrait faire de plus.

Il faut une enquête de la Turquie

RT France : Pensez-vous que cet événement puisse d’une certaine façon influencer les relations entre la Russie et l’Occident, peut-être la Russie et la Turquie ?

N. G. : Les relations entre la Russie et la Turquie sont bien suffisamment compliquées. Il faut une enquête de la Turquie et voir comment les systèmes de sécurité et de protection n’ont pas fonctionné. 

Lire aussi : Qui est le meurtrier de l'ambassadeur de Russie en Turquie ?

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales