Syrie : «La stratégie américaine ne fait qu'aider Daesh»

Syrie : «La stratégie américaine ne fait qu'aider Daesh»© Sana Sana Source: Reuters
Les forces loyales au président syrien Bachar el-Assad, Palmyre.

Pour le diplomate britannique Peter Ford, les Etats-Unis font tout ce qu'il peuvent pour chasser les terroristes de Daesh de Mossoul en Irak, vers l’Est de la Syrie, atteignant ainsi leur objectif ultime : le renversement de Bachar el-Assad.

RT : Suite aux informations concernant Palmyre, le ministre français des Affaires étrangères a accusé la Russie d’avoir perdu la ville et de l’avoir échangée contre Alep. Une telle déclaration est-elle appropriée à votre avis ?

Peter Ford (P. F.) : C’est une énorme distorsion. Ce qui est intéressant, c’est que la coalition dirigée par les Etats-Unis qui possède des outils de surveillance très puissants n’a apparemment pas pu intercepter 4 000 djihadistes de Daesh arrivant à Palmyre, avec tous leurs équipements, camions et le reste. Ils n’ont pas bougé le petit doigt pour arrêter cela. Maintenant, on ne peut que spéculer sur leurs raisons, mais je crois qu’on n’a pas besoin d’être un génie pour comprendre qu’ils sont en train de préparer des projets pour chasser les rebelles de Daesh de Mossoul à l’Est de la Syrie. Cela soutiendra le discours américain, selon lequel Bachar el-Assad est incapable de contrôler la partie rurale de la Syrie et n’est pas un bon allié dans la lutte contre Daesh.

Alors qu'il s'agit de tout l'inverse. Une fois que les 50 000 soldats des forces gouvernementales syriennes qui sont engagés actuellement dans les combats pour Alep auront terminé, ils pourront alors focaliser leur attention sur Daesh.

On peut prédire des scénarios où Mossoul serait sur le point de tomber sous la pression des forces irakiennes soutenues par les Etats-Unis

RT : S’ils sont en réalité venus de Mossoul, depuis quand sont-ils partis ? Comment ont-ils réussi à former des groupes, s’ils ne sont pas là depuis longtemps ?

P. F. :  C’était une période prolongée. C’était un flux venant de Raqqa. Daesh prépare un endroit à Raqqa où l'Etat islamique pourrait faire régner ses règles et il pourrait le transférer ensuite à Palmyre... Ils réfléchissaient peut-être sérieusement. La stratégie américaine ne fait que les aider. On peut prédire des scénarios où Mossoul serait sur le point de tomber sous la pression des forces iraquiennes soutenues par les Etats-Unis. Cela donnerait un passage sécurisé aux combattants de Daesh. Où iraient-ils ? Certainement en Syrie. Ce serait une issue idéale pour l’administration de Barack Obama.

Lire aussi : Livraisons d'armes américaines aux rebelles : «Fruit d’une volonté de pourrir encore la situation»

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»