Banques britanniques contre RT : «La popularité de RT pose un grand problème»

RT fait de plus en plus concurrence aux principaux médias, ce qui est l'évidente cause des blocages récents dont le groupe est l'objet, affirme le commentateur politique Mohammed Ansar.

RT : Pourquoi n'y a-t-il toujours pas eu d'explication au sujet des blocages des comptes de RT ?

Mohammed Ansar (M. A.): Je crois qu’il est très intéressant d'être témoin des événements qui se déroulent avec RT en ce moment. Si on se penche sur le passé récent, nous voyons un durcissement envers Russia Today dans les principaux médias occidentaux, notamment britanniques. On a vu y être étouffées les voix d'opposition politique et idéologique. Alors, au cours des trois ou quatre dernières années, on a vu se fermer les comptes bancaires qui appartenaient aux principales organisations caritatives de communautés comme la communauté musulmane. On a vu l’Etat et les gestionnaires de l’establishment gouvernemental pourchasser Russia Today, sur les panneaux publicitaires. On a vu les publicitaires gouvernementaux et médiatiques pourchasser les communautés musulmanes, avec des panneaux publicitaires dans les stations du métro à Londres – sujet sur lequel j’ai fait quelques reportages et contre lequel j’ai milité il fut un temps. C’est ce qu’on voyait de plus en plus, et, aujourd’hui, nous sommes face à un moment intéressant. On a pu voir la réaction des conservateurs et néo-conservateurs dans les principaux médias britanniques, tels que Fox, les autres groupes néo-conservateurs et ceux qui sont hostiles à Jeremy Corbyn, aux personnes de gauche, à toute personne qui se prononce contre leur conception du monde très extrémiste, hostile, dure et étriquée.

Sur RT je ne suis pas censuré, on ne me demande pas de modérer mon discours

RT : Peut-on dire que RT, en tant que la force représentant une opinion alternative, contribue à la diversité médiatique ?

M. A. : Je suis tout à fait d’accord. Une des raisons pour laquelle j’aime venir sur RT, c’est que je ne suis pas censuré, on ne me demande pas de modérer mon discours – j’espère que mes discours sont assez modérés. On me donne des libertés, celles des journalistes et celles de la presse. Sur les autres chaînes des médias principaux, notamment au Royaume Uni, ces genres de liberté n’existent pas tout simplement. C’est un mythe. Les gens se plaignent régulièrement quand ils regardent des émissions telles que Newslight ou Daily Politics, parce qu’on n’entend que certaines voix. Il y a ces célèbres mots de Noam Chomsky selon lesquels voix qu’on entend sont sélectionnées pour nous, et parmi ces voix seulement résonne un vigoureux débat. RT effectue une fonction vraiment importante maintenant, et elle nous donne des libertés journalistiques, nous permet de demander des comptes à nos gouvernements, à nos politiques intérieures et étrangères. C’est une des meilleures chaînes pour entendre les opinions anti-discrimination et anti-propagande, anti-extrémisme, qui s’opposent à une politique d’extrême droite, et le tout présentées de manière relativement équilibrée. Même si je ne suis pas toujours satisfait de ce que j’entends dans les médias, Russia Today offre une possibilité aux opinions et aux forces d'opposition d’être entendues.

RT est parmi les diffuseurs et les agences les plus fiables

Je crois, que votre popularité pose un grand problème [...] on peut constater que YouTube est une source médiatique beaucoup plus vaste et influente que les principales chaînes d’informations. Il y a beaucoup de chaînes d’informations, on peut avoir des milliers des stations de TV et d’informations. Et bien-sûr, RT a une très importante présence en ligne. Vous êtes parmi les diffuseurs et les agences les plus fiables.   

Lire aussi : Blocage des comptes de RT au Royaume Uni : «Une journée très triste pour la liberté d’expression»

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales