Allons-nous finir par tous utiliser le yuan ?

© Stringer Source: Reuters

Le yuan chinois est la seule monnaie qui puisse concurrencer le dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale à l'avenir, suggère le commentateur financier et investisseur international Jim Rogers.

Le club d'élite des monnaies de réserve utilisées par le Fonds monétaire international comprend un nouveau membre – le yuan.

La liste comportait déjà quatre grandes monnaies mondiales : le dollar américain, l'euro, la livre sterling britannique et le yen japonais. Le yuan chinois, connu également sous l’appellation de «renminbi», est la cinquième devise la plus utilisée dans les transactions internationales.

Jusqu'en 2005, elle était liée au dollar américain, ce qui signifiait que lorsque le dollar fluctuait vers le haut ou vers le bas par rapport aux autres devises, la valeur du yuan suivait cette évolution.

RT : Pourquoi le yuan a-t-il désormais sa place dans le panier des monnaies de réserve et que cela signifie-t-il pour l'économie mondiale ?

Jim Rogers (J. R.) : Parce que le renminbi est maintenant l'une des monnaies les plus importantes du monde. C’est la cinquième la plus utilisée. Rappelez-vous, il y a 15 ans, personne ne savait qu'il y avait une monnaie chinoise… Elle a monté en flèche et va devenir encore plus importante à l'avenir.

Le renminbi, il y a 15 ans, ce n’était rien. Maintenant c’est l'une des monnaies dominantes du monde

RT : Comment cela affectera-t-il les quatre principales monnaies mondiales déjà présentes dans le panier de réserve du FMI : le dollar, l’euro, la livre sterling et le yen ? Serait-ce un défi à la domination internationale du dollar ?

J. R. : Le fait que [le yuan] soit dans le panier du FMI maintenant n’est en vrai qu’un coup de publicité, ce n’est pas très important. Il est significatif qu’il y soit, mais c’est à peu près tout. Ce sont les flux commerciaux qui vont changer cela. Le fait que la livre sterling y est [dans le panier] ne l’aide pas, tout comme le franc suisse ou quoi que ce soit d'autre. Le simple fait d’être dans le panier du FMI signifie très peu. Ce qui signifie quelque chose, ce sont les flux commerciaux, et comme je l'ai dit, le renminbi, il y a 15 ans, ce n’était rien. Maintenant c’est déjà l'une des monnaies dominantes du monde.

Le dollar américain est une monnaie très imparfaite

RT : La Chine est le plus grand exportateur du monde depuis 2009, devant les Etats-Unis. Le fait que le yuan a le statut de monnaie de réserve que cela signifie-t-il pour les commerçants ?

J. R. : En fin de compte, nous utiliserons tous le renminbi : c’est la seule chose que je vois à l'horizon qui peut défier le dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale. Nous n’y sommes pas encore, mais on s’y dirige et de manière rapide. Le dollar américain est une monnaie très imparfaite ; le renminbi a ses problèmes, le principal en ce moment étant le fait que vous ne pouvez pas en acheter et en vendre. C’est une monnaie bloquée. Mais en fin de compte, cela va changer et il défiera probablement le dollar américain... A Hong Kong, vous pouvez utiliser le renminbi dans n’importe quel magasin. A Macao et à Singapour il arrive de trouver des gens qui prennent cette monnaie.

Ce n’est pas encore beaucoup, mais cela va venir.

Lire aussi : LONG FORMAT : Ce que cache la manipulation des cours de l’or

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales