Matteo Salvini à RT : l'UE est une prison

Matteo Salvini© Alessandro Garofalo Source: Reuters
Matteo Salvini

L’Union européenne serait «fondée sur des règles erronées», «privée de sens» et devrait être quittée «dès que possible», estime Matteo Salvini, le Secrétaire fédéral du parti italien Ligue du Nord et député européen.

RT : Quelle a été la réaction publique à la décision du Royaume-Uni de quitter l'UE ?

Matteo Salvini (M. S.) : De la part des citoyens, elle est positive. Je veux dire de la part des citoyens, des travailleurs, des personnes qui se sentent mises en difficulté par l'euro et l'UE, c'est positif. De la part de la caste des bureaucrates, des banquiers, c'est absolument négatif, mais c'est juste.

RT : Un sondage effectué avant le référendum britannique a révélé que plus de la moitié des Italiens auraient voté «quitter» si un vote similaire avait eu lieu dans leur pays — pensez-vous qu'ils soient prêts à voter après le référendum du Royaume-Uni ?

Nous sortons d'une prison et la vraie économie reprend le dessus sur l'économie faite des marchés boursiers, des finances et des banques

M. S. : Nos sondages disent qu'aujourd'hui en Italie, le résultat serait de 50/50, ce qui est en soi incroyable parce que l'Italie est l'un des pays fondateurs [de l'Union]. Mais l'UE néglige les valeurs européennes, donc je pense que s'il était possible de voter en Italie , le résultat serait le même qu'au Royaume-Uni.

RT : Vous attendez-vous à ce qu'on appelle «l'effet domino» ?

Je veux une Europe généreuse et solidaire avec une liberté de circulation et en mesure de respecter le travail et les droits

M. S. : [J’attends] un effet positif, à mon avis, parce que nous sortons d'une prison et la vraie économie reprend le dessus sur l'économie faite des marchés boursiers, des finances et des banques. J'espère donc que [ce qui s'est passé au] Royaume-Uni n’est que le déclenchement d'un effet positif.

RT : Prévoyez-vous des changements majeurs dans l'ordre européen après le Brexit ?

M. S. : Je l'espère. J'espère un changement de perspective - pour les jeunes aussi. Parce que moi aussi je veux une Europe généreuse et solidaire avec une liberté de circulation et en mesure de respecter le travail et les droits, donc j'espère que ce vote va changer la perspective.

Le fait que l'Europe vienne de prolonger les sanctions contre la Russie montre que c'est une Union privée de sens

RT : Un journal polonais a divulgué un document compilé par Paris et Berlin prouvant que la France et l'Allemagne entendaient prendre le contrôle du destin de l'Europe de l'après-Brexit… Cela vous surprend-il ?

M. S. : Non, je pense qu'aujourd'hui l'Europe est contrôlée par très peu de gens, qui gouvernent plus de 500 millions de personnes. Je souhaite que les Polonais, les Français, mais aussi les Italiens se réveillent. Je ne pense pas qu'il y ait de nouvelles majorités, je pense que l'UE est une prison fondée sur de règles erronées et qu'elle devrait être quittée dès que possible. Le fait que l'Europe vienne de prolonger les sanctions contre la Russie montre que c'est une Union privée de sens.

RT : Quel sera le rôle de l'Italie dans l'Europe post-Brexit ?

M. S. : Malheureusement, notre Constitution nous empêche de voter. Si la Ligue prend la tête du gouvernement, l'engagement envers nos citoyens sera de revoir toutes les mauvaises règles, à commencer par la monnaie, mais nous devons d'abord gagner les élections.

Lire aussi : La fin de l'européisme

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales