La Russie, plus dangereuse que Daesh ? Retour sur les déclarations de la Pologne

© Kacper Pempel Source: Reuters

«La Russie est une plus grande menace que Daech» a déclaré le ministre polonais des Affaires étrangères. Selon Diana Johnstone, la Pologne pourrait contaminer l’Europe avec ses fantasmes alors que l’avenir de l’Europe ne devrait pas y être sacrifié.

Vendredi, le ministre polonais des Affaires étrangères Witold Waszczykowski a déclaré que la Russie représentait une menace existentielle plus importante que l’Etat Islamique et a réitéré la demande de Varsovie pour le renforcement des effectifs de l’OTAN sur la frontière entre l’Europe de l’Est et la Russie.

«Il y a des menaces existentielles et des menaces non-existentielles. Evidemment, les activités russes sont en quelque sorte une menace existentielle puisqu’elles peuvent détruire des pays. Et il y a des menaces non-existentielles comme les terroristes, les vagues migratoires», a-t-il déclaré.

 «C’est une menace très importante, mais ce n’est pas une menace existentielle pour l’Europe» a déclaré le ministre à propos de l’Etat Islamique.

Il n’y a aucune menace qui pèserait sur la Pologne, encore moins sur l’Europe

RT : Le ministre polonais des Affaires étrangères a déclaré que le terrorisme ne représentait pas une menace existentielle pour l’Europe. Les principaux dirigeants européens, eux, disent que la menace de l’Etat Islamique est un des plus grands défis auquel le continent doit faire face. Pourquoi la Pologne pense-t-elle autrement?

Diana Johnstone : C’est une déclaration vraiment curieuse… La Pologne a une longue histoire de désaccords avec la Russie, c’est bien connu. Cela peut entraîner une sorte de paranoïa de la Russie chez les Polonais. Mais c’est tout à fait inapproprié aujourd’hui. Il n’y a aucune menace qui pèserait sur la Pologne, encore moins sur l’Europe. Le fait que la Pologne fasse désormais partie de l’Union européenne et de l’OTAN montre que cette déclaration est ridicule, mais cela rend aussi la situation plus dangereuse car la Pologne risque de contaminer l’Europe avec ses propres fantasmes. L’avenir de l’Europe ne devrait pas être sacrifié à cause du passé de la Pologne. Le problème est que les Etats-Unis jouent sur ça pour continuer d’installer leurs bases militaires en Europe, ce qui, bien-sûr, renforce le contrôle des Etats-Unis sur l’Europe.

Cette déclaration fait partie du plan d’intervention américaine en Europe

Je doute vraiment que la Pologne ferait de telles déclarations si elle ne savait pas que ses sponsors à Washington voulaient s’en servir pour renforcer leur présence militaire en Europe, menaçant ainsi la Russie… Cette déclaration fait partie du plan d’intervention américaine en Europe, plan d’après lequel la Pologne et plusieurs Etats baltes représentent des pions pour les Etats-Unis pour créer un conflit entre l’Europe et la Russie et renforcer leur domination militaire et économique de l’Europe.

La campagne de propagande américaine contre la Russie a tellement infecté les médias en Europe qu’ils n’osent presque rien dire

RT : Quel pourrait être le but de ce type de rhétorique?

D.J. : Je pense que les gens qui font attention se rendront compte que c’est absurde. Le problème, maintenant, est que la campagne de propagande américaine contre la Russie a tellement infecté les médias en Europe qu’ils n’osent presque rien dire. Bien-sûr, ceux qui réfléchissent et écrivent des chroniques savent très bien que c’est dangereux et ridicule. 

LIRE AUSSI : En Pologne, des centaines de monuments soviétiques prêts à être démontés

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales