«Surmonter le handicap de la peur» : Nick Vujicic, né sans membres, inspire des millions d’individus

Nick Vujicic© Source : Wikipédia
Nick Vujicic

Nick Vujicic, qui a rempli des stades à travers le monde avec son message positif envers la vie et les façons de surpasser l’adversité, a expliqué à RT que nous avions tous «le handicap de la peur» et qu’on ne devait jamais abandonner.

«Mon message est universel, en particulier pour les personnes non handicapées : nous avons le handicap du cœur, nous avons le handicap de la peur et nous avons besoin de courage pour surmonter l’adversité et nous aimer les uns les autres», a-t-il expliqué à la correspondante de RT Oksana Boyko lors d’une interview dimanche.

Nick Vujicic déclare qu’il attend de la vie de la «joie malgré les circonstances» plutôt que d’avoir un emploi ou une bonne éducation, qui passent pour lui au second plan.

«D’abord, on doit comprendre sa propre valeur en tant que personne, en tant qu’individu. Vous êtes irremplaçable», affirme Nick Vujicic qui est né avec le syndrome tetra-amelia, une maladie génétique rare qui se caractérise par l’absence des quatre membres.

Selon lui, la valeur de chaque personne «dépasse les choses matérielles, ce qu’on peut ou ne peut pas faire».

L’espoir est la chose la plus importante dans le monde, dit-il, en ajoutant que quand il y a de l’espoir, «il défait la mort elle-même». Il est persuadé que «l’espoir ne meurt jamais».

«S’il y a quelque chose que je peux dire à tout le monde, c’est de ne jamais abandonner et de faire de grands rêves parce qu’on ne connaît pas ses limites…Et c’est la seule manière dont je trouve la joie, la paix et la force», reconnaît-il.

L’auteur du livre La vie au-delà de toute limite déclare qu’il croit aux miracles et qu’il s’y attend.

«A vrai dire, j’ai une paire de chaussures dans mon placard au cas où Dieu me donnerait miraculeusement des bras et des jambes», a avoué Nick Vujicic en répétant l’une de ses phrases célèbres.

Quand la société regarde Nick Vujicic avec pitié, il sourit car il a appris à «garder sa contenance» et il dit : «Bonjour, comment ça va ? Ravi de faire votre connaissance».

«Et ensuite ils réalisent "Wow, il est comme moi, mais n’a juste pas de bras ni de jambes"», déclare Nick Vujicic, en ajoutant que si quelqu’un ne veut pas être son ami à cause de son apparence, «c’est son problème».

Quand on lui a demandé ses désirs intérieurs, il a répondu qu’«il n’y a rien sur la Terre que j’aurais besoin d’expérimenter ou d’avoir. Je suis content. Mon trésor n’est pas là. Mon trésor, c’est ma foi et ma famille», affirme ce mari et père d’un fils de deux ans.

Il a annoncé dans l’émission de RT Worlds Apart qu’il était lui-même son pire ennemi, parce qu’il «permet aux mensonges de grandir dans sa tête» des «mensonges» tels que le fait de n’être pas assez bon, de ne pas obtenir de travail, de ne pas se marier, de ne pas toucher la main de sa femme ou de ne pas pouvoir porter ses enfants lorsqu’ils pleurent.

«Mon bonheur actuel a commencé par un rêve…croire ! Aujourd’hui je suis heureux, je suis un orateur, je suis marié. J’aime ma vie mais cela n’a pas toujours été facile».

L’homme de 32 ans a fait allusion à l’intimidation à laquelle il a dû faire face à l’école. Il a même essayé de se suicider à l'âge de dix ans quand on l’a intimidé très gravement.

«Ce que j’ai réalisé concernant les personnes qui me taquinaient, c’est que je pouvais les taquiner sur leur apparence. Mais je ne voulais pas le faire parce que cela ne résoudrait rien. Ils ont toujours une âme humaine et ils sont toujours à la recherche de leur voie».

A l'âge de 15 ans, Nick Vujicic a réalisé que Dieu avait un plan pour lui et bien qu’il n’en ait pas connu les détails, il s’est dit qu’il «devait donner une chance à ce plan».

Nick Vujicic qui est titulaire d'un baccalauréat en commerce de l'Université Griffith, située dans le sud-est du Queensland, est intervenu avec inspiration dans des stades et dans d’autres endroits dans le monde. Il s’est adressé à plus de cinq millions de personnes dans presque 60 pays sur cinq continents.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales