Agressions sexuelles en Allemagne : le problème auquel le pays fait face et qu’il veut dissimuler

Manifestation à Cologne© Wolfgang Rattay Source: Reuters
Manifestation à Cologne

Pour plusieurs personnalités allemandes, le silence de la classe dirigeante sur les incidents de la Saint Sylvestre vise à dissimuler les problèmes posés par la crise migratoire.

Alors que des dizaines de femmes ont été victimes d'attouchements sexuels lors de la nuit de la Saint Sylvestre en Allemagne, diverses personnalités du monde politique d'outre-Rhin ont expliqué à RT que l’information n’avait pas été diffusée le jour même parce que les hommes politiques veulent dissimuler les problèmes avec les migrants.

La culture de l'accueil est une religion en Allemagne

En répondant à la question de savoir pourquoi il a fallu cinq jours pour que ces incidents soient rendus publics, Tatjana Festerling, qui est un des leaders du mouvement anti-islamisation Pegida a expliqué que les politiciens avaient essayé de le nier.

«C’est parce qu’en Allemagne ce qu’on appelle la culture de l'accueil est comme une religion et tous ceux qui critiquent l’afflux incontrôlé de jeunes hommes principalement musulmans sont qualifiés de nazis et doivent fermer leur bouche», a confié l’activiste à RT.

Ayant peur pour sa jeune fille, Tatjana Festerling a qualifié les mesures proposées par les politiciens de «ridicules». Il s’agit d’un nouveau site Internet où l’on explique aux femmes comment changer de comportement et d’habits pour ne pas provoquer de nouvelles agressions. «Nos politiciens n’ont aucune réponse à cette situation dangereuse et chaotique», a-t-elle conclu.

Les politiciens veulent dissimuler les problèmes avec les réfugiés

Le membre du parti l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) Paul Hampel a dit dans son interview à RT que le gouvernement allemand souhaitait minimiser les problèmes auxquels le pays faisait actuellement face en accordant peu d’attention aux préoccupations de la population quant à la crise migratoire.

«En fait, les politiques ne veulent pas inquiéter les gens dans mon pays et ils essayent de faire de leur mieux pour ignorer de telles informations, qui ont d’abord été rendues publique par la police», a-t-il déclaré ajoutant que ce cas n’était pas le premier cas de ce genre, mais le premier d’une telle ampleur.

A propos des moyens de résoudre la crise, Paul Hampel a proposé de fournir de l’aide dans les zones que les réfugiés fuient au lieu de les accueillir en telles quantités. «Il vaut mieux investir l’argent en Irak, en Syrie, en Jordanie, au Liban, en Turquie et ailleurs, pour aider les gens dans leurs pays», a-t-il expliqué.

Les autorités ferment les yeux sur les actes répréhensibles des migrants

Pour le rédacteur en chef du journal basé à Cologne GE-HAI-M, il y a une explication au fait que les politiciens feignent l’ignorance quant à la conduite des migrants et qu’«il ne s’agit pas du tout de l’islam, des réfugiés, ou de la Constitution allemande».

«La raison est que le gouvernement et les instituons responsables favorisent l’apparition de bandes criminelles dans le but de les utiliser comme fantassins pour des renversements de régime dans certains pays du Moyen-Orient».

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales