Attentats à Paris : «échec total des services de renseignements français»

Une rose dans la fenêtre du restaurant au lendemain des attenants du 13 novembre Source: Reuters
Une rose dans la fenêtre du restaurant au lendemain des attenants du 13 novembre

Le président du parti algérien «Mouvement pour la jeunesse et le changement», Rachid Nekkaz, condamne les attentats perpétrés la nuit du 13 novembre à Paris.

«En tant que musulman, je condamne avec vigueur la barbarie des auteurs des attentats de Paris qui ont coûté la vie à 120 victimes innocentes», a-t-il déclaré avant de poursuivre: «C'est humainement inacceptable et moralement injustifiable».

Pour l'homme politique, ces attentants témoignent de «l'échec total» des services de renseignements français qui n'ont tiré aucune leçon de l'attentat contre Charlie Hebdo survenu il y a moins d'un an. 

Rachid Nekkaz estime que toute la chaîne du renseignement français, depuis le ministre de l'intérieur jusqu'aux cellules anti-terroristes, a «démontré son incapacité totale à identifier et à empêcher cette série d'attentats barbares sur le sol français».

En savoir plus : L'identité des auteurs des attaques à Paris commence peu à peu à se préciser

Il considère que pour éviter d'autres «attentats barbares», la France doit inscrire toutes ses actions internationales dans le cadre strict de la légalité internationale (ONU).

Candidat à plusieurs reprises à l'élection présidentielle française, Rachid Nekkaz a renoncé à la nationalité française en 2013. Qualifié par la presse algérienne d'«homme politique de l'année 2014», il dirige actuellement le parti algérien Mouvement pour la jeunesse et le changement. 

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales