Le Debrief du Doc : Dans la ligne de Mir

Suivez RT France surTelegram

Dans Le Débrief du doc, Amira Bendjaballah Jean-Pierre reçoit Jean-François Clervoy, ancien astronaute de l’agence spatiale européenne.

A l’occasion du documentaire Dans la ligne de Mir, Jean-François Clervoy, ancien astronaute de l’ESA, nous parle de son métier. Pour lui, les hommes qui sont «envoyés à bord d’une station spatiale orbitale doivent être formés à tous types de situations. Ils sont seuls à bord pour gérer les pannes. C’est un métier en perpétuelle évolution, les choses ont tellement changé en 60 ans de conquête spatiale». A l’instar du cosmonaute Fiodor Iourtchikhine, présent dans le documentaire, Jean-François Clervoy se souvient parfaitement de l’entraînement qu’il a dû suivre : «Pendant un an environ, on est formé à aller dans l’espace. Il faut se préparer pour ne pas avoir peur au moment du décollage, et remplir la mission une fois là-haut. Néanmoins, la préparation reste difficile car le corps subit énormément de changements lorsqu’il sort de l’atmosphère. Et puis, une fois sur place, la vie à bord de la navette spatiale est comparable à du camping, si bien qu’il n’y a pas trop de dépaysement de ce côté. Une fois dans l’espace, Jean- François Clervoy explique que «l’exploration se fait en coopération internationale. Dans la station internationale, on retrouve différentes nationalités, si bien que l’entraide est de mise. Par exemple, je me souviens que les Américains ont aidé les Chinois à envoyer un drone sur la face cachée de la Lune. Et puis, il ne faut pas oublier que la seule navette de secours est russe avec le vaisseau Soyouz. Une fois dans l’espace, les astronautes sont les ambassadeurs de leur pays et de l’humanité».


Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix