L'ECHIQUIER MONDIAL. Éthiopie : vers un conflit à grande échelle ?

Suivez RT France surTelegram

Un conflit violent entre le gouvernement éthiopien et un groupe rebelle de l’ethnie tigré a déjà provoqué une crise humanitaire dans le pays et fait craindre la montée de tensions dans toute la région. Quel est l’état des lieux dans cette crise ?

Plus d’un an après le début du conflit, l’armée fédérale éthiopienne et les rebelles tigréens se livrent toujours une bataille sans merci pour le contrôle de certaines villes stratégiques. Plusieurs groupes armés s’y mêlent ; certains prennent le parti de la rébellion mais l’armée fédérale s’assure du soutien de l’ethnie amhara.

Certaines sources parlent de livraisons d’armes à l’Éthiopie par les Émirats arabes unis et la Turquie. De son côté, Addis-Abeba accuse le Soudan d’entraîner les rebelles tigréens. En effet, les relations entre les deux pays voisins continuent à se dégrader en raison notamment du barrage éthiopien considéré comme une menace par Khartoum. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que la proposition de médiation que le Soudan a avancée pour le conflit en Éthiopie ait été rejetée par Addis-Abeba. En revanche, la médiation pilotée par l’Union africaine fait bouger les lignes, mais pas assez rapidement.

Comment Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix en 2019, mène-t-il aujourd’hui une vaste opération militaire contre les rebelles tigréens ? Pourquoi les tentatives d’engager le processus de paix n’ont-elles pas abouti jusqu’ici ? Enfin, quelles sont les racines du conflit en cours ? Pour répondre à toutes ces questions, Oleg Shommer invite Patrick Ferras, docteur en géopolitique, président de l'association Strategies africaines.

L'ECHIQUIER MONDIAL. 2021 : l’année des bouleversements géopolitiques ?

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix