L'ECHIQUIER MONDIAL. Diplomatie du vaccin : la géopolitique avant la santé ?

Suivez RT France surTelegram

La diplomatie du vaccin est aujourd’hui au cœur d’une lutte d’influence géopolitique où chaque pays producteur de vaccins avance ses pions. Comment réactive-t-elle les tensions à l’international ?

Après la diplomatie des masques, la diplomatie du vaccin. Parmi ceux qui la pratiquent le plus figurent la Chine, les États-Unis et la Russie. Tous les trois entendent améliorer leur image à l’international et à étendre leur influence en vendant leurs produits aux pays qui sont dans le besoin. Pourtant, vendre ses vaccins n’est pas toujours si simple, compte tenu de la rivalité acharnée sur le marché. Par exemple, Moscou accuse Bruxelles de politiser la question de l’autorisation de Spoutnik V et dénonce aussi les tentatives de Washington de mettre la pression sur certains pays acheteurs du vaccin russe. De leur côté, les États-Unis s’alarment des volumes des exportations de vaccins chinois et comptent distribuer avec l’aide de leurs alliés un milliard de vaccins en Asie du sud-est d’ici 2022, principalement pour y contrer l’influence de Pékin. L’un des facteurs qui pourrait abaisser la tension serait le mécanisme onusien COVAX censé assurer une distribution équitable des vaccins dans le monde. Pourtant, deux mois après son lancement, il peine à démarrer.

Alors comment la diplomatie du vaccin permet-elle aux principaux fabricants de promouvoir leurs intérêts ? Comment rivalisent-ils pour accéder au marché des vaccins ?  Enfin quelles sont les perspectives qui se dessinent pour le mécanisme onusien COVAX ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer reçoit Anne Sénéquier, chercheuse à l’IRIS.

L'ECHIQUIER MONDIAL : DUELS. Qatar vs Emirats arabes unis

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix