L'ECHIQUIER MONDIAL. Bolivie : coup d’Etat ou transition démocratique ?

Suivez RT France surTelegram

La brusque démission du président socialiste Evo Morales a bouleversé le fonctionnement de l'ensemble de la Bolivie. Des changements profonds s’opèrent à l'intérieur comme à l’international. Mais ce tournant drastique est-il fait pour durer ?

La Bolivie est plongée dans l’incertitude depuis la démission du président socialiste Evo Morales. Accusé par l’opposition de fraude électorale, il quitte le pays en laissant le siège présidentiel libre. Le vide du pouvoir est comblé par la deuxième vice-présidente du Sénat, Jeanine Áñez, qui se proclame présidente par intérim et entame un virage à droite immédiatement après avoir pris les rênes du pouvoir.

Parmi ses premières mesures figure la nomination d'un nouveau gouvernement qui cherche avant tout à en finir avec l’héritage de Morales. Des centaines de ses anciens collaborateurs sont menacés de poursuites judiciaires. Le Mouvement pour le socialisme (MAS), le parti de Morales, pourrait être privé du droit de participer aux nouvelles élections générales prévues en mai 2020. A l’international, la ligne politique de Morales semble désormais révolue. Le nouveau gouvernement rompt les relations avec le Venezuela, expulse des centaines de médecins et enseignants cubains et des tensions ont lieu avec le Mexique. Au contraire, un rapprochement se dessine avec le Brésil et les Etats-Unis. Les deux pays ont été parmi les premiers à reconnaître la nouvelle présidente par intérim bolivienne.

Comment expliquent-ils leur décision ? Quelle est la cause de la démission de Morales ? Enfin, comment le parti de l’ancien président socialiste compte-t-il lutter pour reconquérir le pouvoir ? Pour répondre à ces questions, nous retrouvons Christine Delfour, professeur des universités à Paris Est-Marne-la-Vallée, spécialiste de l'Amérique latine et plus particulièrement de la Bolivie, auteur de L'invention nationaliste en Bolivie : une culture politique complexe.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Conflit ukrainien : un espoir nouveau ? 


Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix