L'ECHIQUIER MONDIAL. Moldavie : entre Moscou et Bruxelles

Suivez RT France surTelegram

A la suite de bouleversements internes, un nouveau gouvernement prend les rênes du pays. Pourra-t-il enfin trouver un équilibre entre amitié avec la Russie et intégration européenne ?

Nouveau bouleversement sur la scène politique moldave : cinq mois à peine après son investiture, le gouvernement pro-européen de Maïa Sandu est dissout. Une motion de censure est votée par deux forces politiques moldaves : le Parti socialiste, pro-russe, et le Parti démocrate, à tendance pro-européenne. Tous deux s’unissent pour investir un nouveau cabinet sous la direction de l’ancien conseiller du président Dodon, Ion Chicu. A peine entré en fonction, il entame un rapprochement avec la Russie et choisit Moscou comme destination de sa première visite à l’étranger. En guise de reconnaissance, Moscou annonce une série de gestes envers la Moldavie : réduction du prix du gaz, crédit de 500 millions de dollars, et renforcement des liens commerciaux. Cependant, ce virage pro-russe ne signifie pas l’abandon du processus européen : le nouveau chef du gouvernement déclare que l’intégration européenne est sa priorité, tout en précisant que la Moldavie ne se pressera pas pour autant de rejoindre l’Union.

Chisinau réussira-t-il à maintenir de bonnes relations avec Moscou tout en flirtant avec Bruxelles ? Quels défis se dessinent devant le nouveau gouvernement ? Quel est l’opinion des Moldaves quant au cap politique de leur pays ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer reçoit Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Liban : guerres d’influences au pays du cèdre

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix