L'ECHIQUIER MONDIAL. Tunisie : Kaïs Saïed, un « Robocop » antisystème ?

Suivez RT France surTelegram

En Tunisie, la déception provoquée par la transition démocratique a vu apparaître un nouveau président. On dit de lui qu’il n’a aucune émotion, pourtant les passions autour du vainqueur des présidentielles tunisiennes Kaïs Saïed se déchaînent.

Inconnu de la scène politique, Kaïs Saïed vient d’être élu président de la république de Tunisie. Ancien professeur de droit, sans expérience politique, sans programme précis et sans parti, il mène une campagne sur les valeurs de la révolution tunisienne de 2011.Une idée qui séduit largement la jeunesse déçue par les années de la transition démocratique. L’économie est au ralenti, la corruption gagne du terrain, le taux de chômage est encore préoccupant.

N’ayant pas de plan d’action concret, Saïed souhaite avant tout réformer le système politique du pays. Il prône notamment une décentralisation radicale qui accorderait plus de pouvoir aux départements. Seul problème : le parlement du pays est morcelé. Une situation qui bloque la route aux nouvelles réformes voulue par Saïed.

Partisan de changements radicaux en interne, il est tout aussi déterminé à faire bouger les lignes à l’international. Coopération plus étroite dans la région, renaissance de l’Union du Maghreb arabe, rétablissement des liens avec la Syrie ou encore soutien aux Palestiniens, les points-clés de son projet dénotent un «revival» du panarabisme.

Quels sont les obstacles qui se dessinent devant lui ? Quels sont les premiers pas du nouveau président ? Comment son arrivée au pouvoir peut-elle modifier l’échiquier politique de la région ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer reçoit Vincent Geisser, sociologue à l'Institut d'études et de recherches sur les mondes arabes et musulmans (IREMAM).

L'ECHIQUIER MONDIAL. Les deux Irlandes : la plus grande menace pour le Brexit ?

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix