C'EST CASH ! - Est-ce le rôle de l'Etat de venir à la rescousse des entreprises ?

Suivez RT France surTelegram

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’intéressent aux grandes entreprises françaises qui, pour faire face à la crise, sont soutenues par l'Etat sous forme de prêts garantis.

460 millions d’euros c’est le montant du PGE récemment octroyé au groupe Lagardère. S’il est le dernier grand groupe français à bénéficier de cette aide, il n’est évidemment pas le seul. L'Etat est notamment déjà venu à la rescousse d’Air France ou encore de Renault. Sur les 630 000 entreprises qui ont obtenu un PGE, 89% d'entre elles ont un chiffre d'affaires inférieur à 2 millions d'euros.
Soutenir à tout prix les entreprises, est-ce la bonne stratégie pour sauver l'économie ? L'Etat s’est engagé à prendre en charge 80% du prêt si Lagardère se trouvait dans l'incapacité de rembourser. Est-ce la bonne solution ? Quelles peuvent être les conséquences à l’avenir ?
Pour répondre à ces questions, Estelle Farge et Olivier Delamarche reçoivent cette semaine Stéphane Petibon, enseignant en économie et finance.

Tiroir cash
L'Etat sauveur de Lagardère

Découvrir plus de programmes
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»