Les Etats-Unis s’apprêtent à envoyer plus de drones et de blindés en Ukraine

Les Humvees américains (Reuters / Lucas Jackson)
Les Humvees américains (Reuters / Lucas Jackson)

Les Etats-Unis prévoient d’envoyer plus d’aide militaire non létale à l’Ukraine, y compris des drones et des blindés Humvees, rapporte Associated Press (AP) en citant une conversation téléphonique entre Joe Biden et Petro Porochenko.

Le vice-président américain a annoncé cette décision à  lors d’une conversation téléphonique, selon les sources officielles américaines, rapporte l’agence AP.

Le paquet d’aide militaire comprend de petits systèmes de drones Raven qui peuvent être lancés à la main, des radios, des radars de détection de mortiers, 30 Humvees blindés et 200 Humvees ordinaires.

La valeur des drones et du reste de l’équipement envoyé en Ukraine est estimée à environ 71 millions d’euros ; le prix des Humvees n’a pas été annoncé.

En savoir plus : des instructeurs militaires américains ont déjà été envoyés à Lvov

Washington et ses alliés de l’OTAN ont déjà dépensé près de 95 millions d’euros pour l’aide militaire à l’Ukraine, constituée majoritairement de matériels de nature non létale.

«Lors de ces 14 derniers mois, nous avons fourni une assistance en matière de sécurité pour 111 millions d’euros» aux autorités ukrainiennes, a déclaré la sous-secrétaire d'Etat américaine Victoria Nuland devant le Comité des Affaires étrangères du Congrès au début du mois.

Les Etats-Unis ont également projeté d’envoyer en Ukraine 300 conseillers militaires chargés de l’entraînement de l’armée ukrainienne et dont la mission durera de mars à octobre.

En savoir plus : L’armée ukrainienne choyée par Londres et Varsovie

Le Royaume-Uni a annoncé son intention d’envoyer en Ukraine 75 militaires britanniques en mars qui assureront l’entraînement des médecins, des agents de renseignement et de l’infanterie ukrainiens. La Pologne a elle aussi fait savoir qu’elle avait la volonté d’envoyer des conseillers militaires en Ukraine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales