Argentine : la France a envoyé ses experts sur place

Le lieu du crash Source: AFP
Le lieu du crash

Le président français François Hollande a envoyé deux enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses et deux conseillers en aéronautique en Argentine pour qu’ils mènent une enquête sur la catastrophe de La Rioja.

Une vidéo édifiante de la collision entre les deux hélicoptères a été diffusée hier. Le porte-parole de la province de La Rioja, Luis Solorza, a déclaré à AP qu’il ne savait pas qui l’avait tournée, mais que les autorités croyaient qu’elle était authentique et que les enquêteurs l’utilisaient dans leur enquête.

«Une explosion s’est produite, ils se sont percutés. Les experts en aéronautique devront le déterminer», a déclaré le secrétaire de la Sécurité de La Rioja, Cesar Angulo.

Le parquet français a chargé la gendarmerie des transports aériens (GTA) d’une enquête pour homicide involontaire. Les experts français supposent qu’une erreur de pilotage pourrait être à l’origine de l’accident. Le pilote d’hélicoptère français Pascal Brun a affirmé sur les ondes de la radio RTL en commentant les images de la vidéo : «Sincèrement, je ne comprends pas comment on peut entrer en collision comme ça. Il y a forcément une erreur de jugement des pilotes. Mais que font-ils aussi proches l'un de l'autre ? Je ne comprends pas la manœuvre des pilotes. Etaient-ils en train de discuter ? Regardaient-ils la trajectoire ? C'est évident qu'à un moment donné, c'est une faute de pilotage».

Cependant, le directeur des services d’aviation de La Rioja,Daniel Gorkich, a confié à AP que les deux pilotes Juan Carlos Castillo, 50 ans, et Roberto Abate, 58 ans, qui ont aussi péri dans l’accident, étaient hautement qualifiés. Daniel Gorkich a supposé que le soleil de l’après-midi et des vents forts pourraient avoir provoqué le crash.

La femme de Juan Carlos Castillo, Cristina Alvarez, a affirmé dans une interview haute en émotions sur la chaîne de télévision Todo Noticias que son mari était un ancien combattant de la guerre des Malouines et qu’il avait une grande expérience dans le pilotage d’hélicoptères, même dans endroits aussi difficiles que l’Antarctique. Elle a ajouté que son mari était «extrêmement heureux», parce qu’il était sur le point de devenir grand-père.

Le crash qui a fait 10 morts, dont huit français, s’est produit dans la province La Rioja en  lors du tournage de l’émission Dropped. Parmi les victimes figurent trois étoiles du sport français, Camille Muffat, Florence Arthaud et Alexis Vastine. D’autres participants de l’émission ont échappé de justesse à la catastrophe. Par exemple, le nageur Alain Bernard a dû sortir d’un des hélicoptères à la dernière minute pour ne pas le surcharger.

Les autres participants se trouvaient à quelques centaines de mètres du lieu de l’accident. Cinq autres français (Laurent Sbasnik, Lucie Mei-Dalby, Volodia Guinard, Brice Guilbert et Edouard Gilles) décédés dans le crash travaillaient pour la société Adventure Line Productions qui produisait l’émission.

 Les corps de toutes les victimes ont été acheminés dans la capitale régionale de la province de La Rioja où des autopsies seront pratiquées, a expliqué la juge Virginia Illanes Bordon à AP. Les corps des français seront ensuite rapatriés dans leur pays.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales