Un prédicateur du Koweït appelle à détruire le Sphinx et les Pyramides d’Egypte

Le Sphinx et les Pyramides d’Egypte© Dmitriy Astakhov Source: RIA NOVOSTI
Le Sphinx et les Pyramides d’Egypte

Un prédicateur du Koweït a appelé à détruire le Sphinx et les Pyramides d’Egypte déclarant que le temps était venu pour les musulmans d’effacer le patrimoine des pharaons alors que l’Etat islamique lance des attaques contre les sites historiques.

Même si les monuments anciens ne sont pas religieux – car ils sont plutôt des sites culturels et historiques –, ils devraient toutefois être «détruits» par les musulmans pour mettre fin au culte des images, a déclaré le prédicateur Ibrahim Al Kandari, selon le quotidien Al-Watan.

«Le fait que les premiers musulmans qui étaient les disciples du prophète Mahomet n’aient pas détruit les monuments des pharaons en entrant sur le sol égyptien ne signifie pas que nous ne devons pas le faire maintenant», a affirmé Al Kandari.

En savoir plus : Les combattants de l’Etat islamique détruisent des statues anciennes et des reliques en Irak (VIDEO)

Le leader de l’Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi a lui aussi lancé un appel à la destruction des principaux symboles de l’Egypte mais cette fois en tant qu’«obligation religieuse», a rapporté dimanche la chaîne de télévision Al Alam News, ce qui fait craindre pour la sécurité d’autres monuments historiques et architecturaux de la région. Dans les interprétations plus rigoristes de l'islam aucun objet matériel ne doit être idolâtré ou adoré.

La semaine dernière seulement, l’EI aurait détruit et dépouillé l’ancienne ville assyrienne de Dur-Sharrukin, située dans le Nord de l’Irak ; il a démoli les vestiges de l'ancienne ville de Hatra et a fondu sur la ville assyrienne antique de Nimroud, située près de Mossoul. L’attaque contre Nimroud a été comparée par certains scientifiques à la démolition des Bouddhas de Bamiyan en Afghanistan par les Talibans en 2001.

En savoir plus : Irak : une ville assyrienne de l’Antiquité rasée par l’Etat islamique (VIDEO)

En 2012, un imam égyptien a également émis une fatwa appelant à débarrasser le pays de ses Pyramides et du Sphinx. Ce membre d’un mouvement radical salafiste a déclaré qu’il voulait que les vestiges et monuments historiques soient démolis, comme le prophète Mahomet avait démoli les idoles de La Mecque. Il a aussi demandé la dissolution du ministère du tourisme égyptien en le comparant à l’industrie «de la prostitution et de la débauche».

La dictature religieuse a été dénoncée par les officiels et les scientifiques égyptiens qui ont déclaré que le site était une partie du patrimoine culturel et non pas religieux du pays.

Les attaques contre le Sphinx remontent à plusieurs siècles. Malgré un grand nombre de légendes qui entourent le nez manquant du monument – un tir de canon de Napoléon figurant parmi les mythes les plus populaires –, les historiens croient en réalité que le nez du Sphinx a été détruit par le musulman soufi Mohammed Sa'im al-Dahr au XIVème siècle, après qu’il a appris que certains paysans adoraient le Sphinx.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales