L’ambassadeur américain attaqué en Corée du Sud va bien

L’ambassadeur américain attaqué en Corée du Sud va bien
L’ambassadeur américain attaqué en Corée du Sud va bien

La Corée du Nord a declaré que le coup de rasoir porté contre l’ambassadeur américain en Corée du Sud, Mark Lippert, «n’était qu’une punition» pour les exercices militaires conjoints des deux pays.

Le diplomate américain a été victime d’une attaque au rasoir qui lui a laissé une profonde entaille sur le visage et une autre à la main gauche. Mark Lippert est néanmoins en train de récupérer après avoir subi un opération.

L’ambassadeur prenait son petit déjeuner lors d’une rencontre au centre de Seoul au moment de l’attaque. Un témoin a dit à l’agence Reuters que Mark Lippert avait été attaqué par un homme non identifié. D’autres médias rapportent que l’assaillant a utilisé un rasoir.

«L’homme en costume traditionnel coréen, marron et brun, est entré dans le bâtiment, s’est approché de l’ambassadeur et lui a donné un coup de rasoir», a dit Michael Lammbrau, membre de Arirang Institute, un think tank américain, qui a témoigné de l’attaque.

«Des gens ont jeté l’homme à la terre alors que l’ambassadeur se trouvait toujours sur sa chaise. Il a ensuite été escorté hors du bâtiment. Il y avait des traces de sang derrière lui. L’ambassadeur a désormais une balafre de 18 centimètres sur le côté droit du visage», a ajouté le témoin.

Les images diffusées sur Internet ont montré l’ambassadeur avec des éclaboussures de sang sur les mains alors qu’il se tenait le côté droit du visage. Il a été hospitalisé et les fonctionnaires de la Maison Blanche ont dit que ses blessures ne mettaient pas sa vie en danger. La Maison Blanche a ajouté que le président américain  avait téléphoné à Mark Lippert pour lui souhaiter un prompt rétablissement.
«Nous condamnons sévèrement cet acte de violence», a annoncé la porte-parole du Département d’Etat, Marie Harf.

Entretemps, le président de la Corée du Sud a qualifié cet incident d’«attaque de l’alliance entre la Corée du Sud et les ».

Selon Reuters, l’assaillant a été arrêté. Il s’agirait de Kim Ki-jong, âgé de 55 ans. Il est à noter que ce n’est pas la première fois qu’il attaque un diplomate étranger. En 2010, il avait été emprisonné pour avoir jeté un morceau de béton sur l’ambassadeur du Japon.

La Corée du Nord a aussi commenté cet incident : son agence d’information KCNA a rapporté que l’attaque «n’était qu’une punition» pour les exercices militaires que mènent conjointement les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales