Emission «In The Now» : Les médias américains perdraient-ils de leur influence ? (VIDEO)

Suivez RT France surTelegram

Le secrétaire d’Etat John Kerry a demandé d’allouer plus argent aux médias américains lors de la réunion du comité de la Maison Blanche.

Regardez toutes les émissions «In the Now»

Il a précisé que les  n’auraient pas perdu le combat pour l’audience internationale si Washington avait eu un équivalent américain de RT en russe. La présentatrice de RT Anissa Naouai se demande comment le secrétaire d’Etat américain a pu en arriver là.

Le secrétaire d’Etat John Kerry a demandé d’allouer plus d'argent aux médias américains lors de la réunion du comité de la Maison Blanche. Il a précisé que les Etats-Unis n’auraient pas perdu le combat pour l’audience internationale si Washington avait eu un équivalent américain de RT en russe. La présentatrice de RT Anissa Naouai pense que les paroles du secrétaire d’Etat américain étaient une flatterie.

John Kerry, arrêtez de nous flatter ! Je parle de RT bien sûr. Le secrétaire d’Etat se plaint que les médias américains perdent le combat pour l’audience internationale. Lors de son discours devant le comité de la Maison Blanche il a demandé davantage de moyens.

Nita Lowey, membre de la Chambre des représentants des Etats-Unis : «Vous investissez 5 millions de dollars comme le président l’a annoncé dans des relations publiques. Nous avons échoué. Nous avons perdu cette guerre. Je ne le comprends pas. Je voudrais avoir un briefing pour comprendre pourquoi nous perdons cette guerre de relations publiques».

John Kerry : «Et bien, je voudrais bien entamer cette discussion. On peut écouter Russia Today en anglais. Est-ce que nous avons un équivalent en russe ? C’est une proposition assez chère. Ils dépensent d'énormes montants pour diffuser dans des langues que d’autres gens comprennent et publier l’information que les gens comprennent dans les autres pays qui les entourent. Mais nous ne le faisons pas».

Anissa Naouai : Vous ne le faîtes pas ? En plus des médias principaux qui sont soutenus par vos entreprises et qui influencent presque tous les grands médias - je parle de centaines de milliards de dollars - vous avez la Voix de l’Amérique qui diffuse en russe depuis 1947. En plus, vous avez les autres projets des médias gouvernementaux contrôlés par le Broadcasting Board of Directors. Est-ce que c’est une question d’argent ? RT qui est financé par le gouvernement - ce n'est pas un secret - a reçu un budget de 220 millions de dollars cette année. Celui du Broadcasting Board of Directors s'élève à plus de 721 millions de dollars. C’est à vous de faire le calcul. Ce n’est pas lié à l’argent, monsieur le secrétaire. C’est lié aux gens, à l’audience. Ils voient clair au travers de la propagande. Vous pouvez nous appeler comme vous voulez, mais les gens veulent entendre parler des milliards de dollars dépensés en Irak et Afghanistan, des dictateurs, des traîtres et des maux extrêmes que vous avez créés, des civils que vous avez tués avec vos drones et des soldats que vous avez oubliés, des guerres que vous ne cessez pas d’entamer pour soutenir le complexe militaro-industriel que vous défendez, juste pour garder l'emprise sur le pouvoir global. Si vous faites partie de ces gens, faites comme moi ; envoyez un message au département d'Etat «l'argent ne peut acheter toutes les ondes». Je lance un projet dont le financement est participatif pour lancer un défi à l’empire médiatique américain et aider les enfants autistes. Tout l’argent sera transféré à la fondation Our Sunny World, qui aide les victimes de cette maladie en Europe. Rendez-vous sur les réseaux sociaux d'In the Now pour avoir plus de détails.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix