Les autorités de Donetsk reconnaissent que l’explosion dans la mine a fait 32 morts

L'explosion qui s’est produite dans la mine de Zasyadko à Donetsk a fait 32 morts, 15 blessés, un mineur est toujours porté disparu. Selon certaines informations, un mélange air-gaz serait à l'origine de l'explosion.

«Neuf corps des mineurs ont été retrouvés sous terre. Ils sont décédés ce matin lors d’une explosion de méthane dans la mine de Zasyadko près de Donetsk…Le nombre de victimes de cette catastrophe s’élevait à dix personnes à 17 heures. 16 personnes sont encore hospitalisées», lit-on dans le communiqué des autorités. On est sans nouvelles des 23 autres mineurs.


230 mineurs se trouvaient dans la mine au moment de l’explosion.

Le chef du ministère des Situations d’urgence de la république populaire de  a pour sa part fait savoir que l’explosion dans la mine avait fait quatre mort et 15 blessés et que 32 personnes étaient encore coincés sous terre.

Une opération de sauvetage est en cours dans la mine de Zasyadko.

«Nous supposons qu’un mélange air-gaz est à l'origine de l'explosion. 47 personnes se trouvaient dans la mine, dont 33 étaient sur place au moment de l’explosion», a déclaré un responsable local cité par l’agence TASS.

«Quatre personnes morts et quinze autres blessés ont été remontée à la surface, trois blessésse trouvent dans un état critique», a déploré le chef du quartier Kievsky de Donetsk Ivan Prihodko sur la chaîne de télévision LifeNews. Il a ajouté qu’aucun contact avec les mineurs coincés 200 mètres sous terre n’était possible.

Selon les informations de certains médias ukrainiens, plus de 70 mineurs sont coincés sous terre.

Le bilan de l'incident pourra encore s'alourdir dans les heures à venir.

La mine de Zasyadko est connue pour ses incidents meurtriers. Plus de 200 mineurs y sont décédés au cours des dernières années. L’explosion la plus grave s’est produite en novembre 2007, elle avait fait 101morts. Deux semaines après, deux explosions supplémentaires avaient fait cinq morts. En janvier 2015, 500 mineurs environ s’étaient retrouvés coincés sous terre après qu’un bombardement a coupé l’alimentation électrique de la mine.

Le président ukrainien Petro Porochenko a déclaré le 5 mars jour de deuil en hommage à toutes les personnes qui avaient péri. Selon l’ordre présidentiel, les drapeaux seront mis en berne sur les bâtiments et édifices publics partout en Ukraine. Une minute de silence sera observée à midi, heure locale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»