La Palestine portera plainte contre Israël devant la Cour pénale internationale en avril

La Palestine portera plainte contre Israël devant la Cour pénale internationale en avril© Andreï Stenine Source: RIA NOVOSTI
Gaza
Suivez RT France surTelegram

Selon un haut responsable palestinien, la première plainte de la Palestine contre de présumés crimes de guerre israéliens sera présentée à la Cour pénale internationale en avril. Elle devrait vraisemblablement concerner la guerre de Gaza de 2014.

«L’une des premières étapes importantes sera de porter plainte contre  devant la Cour pénale internationale (CPI) le 1er avril pour la guerre à Gaza et les colonies de peuplement», a confié lundi à Associated Press Mohammed Shtayyeh, membre du comité exécutif de l’Organisation pour la libération de la Palestine (OLP).

Les Palestiniens seront en mesure d’entamer une action en justice devant la Cour basée à La Haye, Pays-Bas, une fois que l'adhésion de l'Autorité palestinienne (AP) à cette institution sera confirmée. Selon les procédures de la CPI, «l’adhésion de l’Etat palestinien sera effective le 1er avril».

Emmanuel Nachshon, porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien, a fait part du refus de son pays de réagir à ces propos, les qualifiant de «spéculatifs et hypothétiques», toujours selon Associated Press. L’Etat israélien s'oppose depuis des décénies à l'octroi d'une capacité juridique à la Palestine, ce qui lui permettrait de poursuivre Israël pour crimes de guerre.

Après l'approbation de l’adhésion de la Palestine à la CPI par les Nations unies en janvier dernier, le Premier ministre israélien  avait dit que son pays ne laisserait pas les soldats et les officiers de l’armée israélienne «se faire traîner» à La Haye. En réaction, Israël avait alors gelé le transfert d’un demi-million de shekels (près de 112 millions d’euros) de rentrées fiscales destinées à l’Autorité palestinienne.

La Cour pénale internationale, qui est compétente en matière de poursuite des individus pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, a annoncé qu'elle entamait un examen préliminaire des agissements israéliens à Gaza pendant la guerre de 2014.

Environ 2 220 Palestiniens ont été victimes du conflit en 2014 dont 60% de civils. Les pertes israéliennes incluent 66 soldats et six civils selon l’enquête menée par Associated Press plus tôt ce mois-ci.

Quand la Palestine aura officiellement rejoint la Cour en avril, un procès sera intenté contre Israël pour ses activités de peuplement des territoires occupés depuis 1967 au lendemain de la Guerre des Six Jours. L’occupation et la colonisation des territoires saisis au cours de cette guerre ont auparavant été reconnues contraires au droit international.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix