Le département d’Etat veut de l’argent pour faire face à RT (VIDEO)

En parlant de l’influence de RT, le secrétaire d’Etat John Kerry a demandé aux législateurs américains plus d’argent pour la propagande et la «promotion de la démocratie» dans le monde.

«Russia Today (sic) est diffusée en anglais, est-ce que nous avons un équivalent en russe ? C’est une proposition assez chère. Ils dépensent des sommes importantes», a déclaré le ministre américain des Affaires étrangères John Kerry au sous-comité des dotations de la Chambre de représentants, oubliant apparemment la Voix de l'Amérique qui est diffusée en russe depuis 1947.

Il avait déjà évoqué précédemment ce sujet devant le Comité des Affaires étrangères de la Chambre des représentants où le député républicain Ed Royce a ouvert la séance en affirmant que «l’agression militaire de la Russie était de même gabarit que sa propagande». Avec l’aval du secrétaire d’Etat, le député est allé plus loin et a déclaré que la Russie dépensait plus de 440 millions d’euros chaque année pour induire l’audience en erreur, nourrir les désaccords et promouvoir la conspiration à travers la chaîne de télé RT».

Les remarques d’Ed Royce ont fait écho aux déclarations du chef du Broadcasting Board of Governors Andrew Lack, le mois dernier, lorsqu’il a assimilé «Russia Today [sic]» à l’une des principales menaces pour les Etats-Unis, aux côtés de l’Etat islamiques (EI) et de Boko Haram.

En vérité, le budget de RT pour 2015 est inférieur de plus de la moitié au nombre cité par le député républicain . Il s’élève à environ 198 millions d’euros selon le taux de change actuel ou 13,85 milliards de roubles. Par contre, les médias du gouvernement américain reçoivent 634,4 millions d’euros.

Le BBC World Service qui s’est plaint de ce que RT était «en train de gagner la guerre de l’information» en janvier dernier, reçoit près de 330 millions d’euros chaque année.

En savoir plus : RT ne doit pas être interdite sur le territoire américain

Dans la proposition budgétaire soumise par Kerry, le département d’Etat demande «562 millions d’euros pour aider nos amis en , en Géorgie et en Moldavie qui cherchent à renforcer leur démocratie, faire face à la pression de la Russie et s’intégrer davantage à l’Europe». Le département d’Etat aussi demandé plus de deux milliards de dollars – une hausse significative – pour «la démocratie, les droits de l’homme et les programmes de gouvernance».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales