Explosion à Kharkov : des suspects ont été arrêtés (VIDEO)

Suivez RT France surTelegram

Au moins deux personnes sont mortes et dix ont été blessées lors d'une explosion survenue au milieu d’une manifestation commémorant le coup d'Etat de février 2014 dans le centre de Kharkov, la deuxième ville la plus peuplée d’Ukraine.

Deux morts et dix blessés ont été confirmés par le ministère de l’Intérieur ukrainien. Les médias locaux parlent de quatre à huit morts, un policier aurait été blessé. Selon les témoins, l'explosif a été jeté d'une voiture à 100 mètres du Palais des Sports. L’explosion s’est produite au moment où le cortège a commencé son avancée.

Les autorités de Kharkov suspectent une attaque terroriste. Le chef de police locale Anatoli Dmitriev se charge personnellement de l'enquête sur les lieux. Le Service de Sécurité d’Ukraine (SBU) dit avoir déjà arrêté des suspects en rapport avec l’explosion. 

Alexandre Tourtchinov, chef du Conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien, a annoncé le lancement d’une enquête anti-terroriste. «Quatre membres du groupe qui a organisé l’explosion ont été interpellés. Les armes, y compris un lance-grenades, ont été confisquées», a-t-il précisé.

La manifestation a été organisée pour commémorer les évènements de Maïdan qui ont accompagné le coup d'Etat de février 2014. 500 personnes ont y participé.

Kharkov est la deuxième ville la plus peuplée de l’Ukraine, elle est située à l’est du pays à la frontière des régions instables de  et de Lougansk. Une grande partie de la population de la région de Kharkov, une région russophone à 83%, à l’époque, s’opposait aux ambitions de Maïdan. Des dizaines de milliers d'habitants sont alors descendus dans les rues à plusieurs reprises pour exprimer leur soutien au président Viktor Ianoukovytch.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix