Explosion à Kharkov : des suspects ont été arrêtés (VIDEO)

Au moins deux personnes sont mortes et dix ont été blessées lors d'une explosion survenue au milieu d’une manifestation commémorant le coup d'Etat de février 2014 dans le centre de Kharkov, la deuxième ville la plus peuplée d’Ukraine.

Deux morts et dix blessés ont été confirmés par le ministère de l’Intérieur ukrainien. Les médias locaux parlent de quatre à huit morts, un policier aurait été blessé. Selon les témoins, l'explosif a été jeté d'une voiture à 100 mètres du Palais des Sports. L’explosion s’est produite au moment où le cortège a commencé son avancée.

Les autorités de Kharkov suspectent une attaque terroriste. Le chef de police locale Anatoli Dmitriev se charge personnellement de l'enquête sur les lieux. Le Service de Sécurité d’Ukraine (SBU) dit avoir déjà arrêté des suspects en rapport avec l’explosion. 

Alexandre Tourtchinov, chef du Conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien, a annoncé le lancement d’une enquête anti-terroriste. «Quatre membres du groupe qui a organisé l’explosion ont été interpellés. Les armes, y compris un lance-grenades, ont été confisquées», a-t-il précisé.

La manifestation a été organisée pour commémorer les évènements de Maïdan qui ont accompagné le coup d'Etat de février 2014. 500 personnes ont y participé.

Kharkov est la deuxième ville la plus peuplée de l’Ukraine, elle est située à l’est du pays à la frontière des régions instables de  et de Lougansk. Une grande partie de la population de la région de Kharkov, une région russophone à 83%, à l’époque, s’opposait aux ambitions de Maïdan. Des dizaines de milliers d'habitants sont alors descendus dans les rues à plusieurs reprises pour exprimer leur soutien au président Viktor Ianoukovytch.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales