La Russie a commencé à livrer du gaz dans le Donbass

 Dominique Faget / AFP Source: AFP
Dominique Faget / AFP

Selon l’agence de presse RIA Novosti, le Premier ministre de la République autoproclamée de Lougansk Guennadi Tsypkalov a annoncé que l’accord avec la Russie sur des livraisons de gaz pour le Donbass avait été conclu.

« La livraison de gaz a commencé entre 16h25 et 16h45 selon l’heure de », a indiqué Guennadi Tsypkalov à l’agence d’information Interfax.

Plus tôt, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev avait ordonné au ministère de l’Energie et à l’entreprise publique Gazprom se préparer à livrer du gaz aux Républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk après que les autorités de Kiev ont arrêté de leur en vendre.

«Je voudrais que le ministère de l’Energie et Gazprom préparent leurs propositions pour fournir de l’aide à ces régions sous la forme de livraisons de gaz naturel. Bien sûr, on en aura besoin si  ne prend pas de mesures urgents pour rétablir les livraisons de gaz selon la procédure habituelle», a déclaré Dmitri Medvedev jeudi lors d’une réunion du gouvernement.

«Il y a un problème concernant les livraisons de gaz naturel provenant d’une décision des autorités ukrainiennes qui n’a pas encore été annulée. La situation est que plusieurs communes ne peuvent recevoir de gaz naturel», a poursuivi le Premier ministre russe. «Dans tous les cas, il ne faut pas que les gens meurent de froid. Préparez les propositions nécessaires et dites-moi ce qui peut être fait», a-t-il ajouté.

Sa secrétaire de presse, Natalia Timakova, a dit à Interfax que Gazprom enverrait du gaz naturel à  et à Lougansk sur «une base commerciale» mais a souligné que les sources de financement n’avaient pas encore été déterminées. L’agence a également rapporté les propos d’une personne bien informée qui a laissé entendre qu’un crédit bancaire pouvait être une des possibilités.

Les représentants de Donetsk et de Lougansk avaient auparavant dit aux journalistes que les livraisons de gaz naturel avaient été interrompues sans avertissement et que les réserves existantes ne leur permettraient même pas de tenir un jour entier avec des températures négatives.

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk avait annoncé mercredi un blocus énergétique des régions du sud-est. Il a ordonné l’interruption unilatérale des livraisons de gaz naturel et d’électricité.

Le Premier ministre de la République autoproclamée de Lougansk Guennadi Tsypkalov a dit à Interfax que puisque l’Ukraine n’avait pas justifié les raisons de l’arrêt de livraisons de gaz, il y avait peu d’espoir qu’elles reprennent bientôt.

«Ils ont délibérément aggravé la situation, renforcé les pressions politique et économique. Ils l’ont fait maintenant, alors que la température a baissé et que la consommation dans nos régions a augmenté», a-t-il ajouté.

Tsyplakov a encore fait remarquer que les autorités de Lougansk pourraient potentiellement couper l’approvisionnement en gaz naturel des zones de la République qui sont pour le moment contrôlés par les forces de Kiev. Mais les rebelles ont choisi de ne pas le faire pour ne pas mettre en danger les habitants.

«Nous n’allons pas faire la même chose seulement par malveillance et par haine. Nous en avons eu assez».

Jeudi encore, le chef du ministère des Situations d'urgence Vladimir Pouchkov a dit aux journalistes qu’un autre convoi de camions d’aide humanitaire partirait pour le Sud-Est de l’Ukraine afin d’y acheminer principalement du matériel médical et de la nourriture.

Pour en savoir plus: Ukraine : le dernier convoi humanitaire russe est arrivé dans le Donbass

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales