Deux terroristes tués dans une opération de la police au Daguestan

L'opération anti-terroriste au Daguestan© Stringer
L'opération anti-terroriste au Daguestan

Les forces spéciales russes pourchassent les membres suspectés d’appartenir à une cellule terroriste internationale au Daguestan. Elles ont tué deux terroristes présumés après qu’ils ont essayé de fuir leur abri.

Une opération anti-terroriste a commencé à 9 heures locales dimanche 19 avril dans la région de Buynaksk dans la république du Daguestan. Les forces spéciales de la police et les forces opérationnelles du FSB ont encerclé un bâtiment où s’était rassemblé un groupe d’hommes armés soupçonnés d’être les «leaders d’un groupe terroriste international», a expliqué le Comité national de lutte contre le terrorisme.

Tous les civils aux alentours du bâtiment ont été évacués dès que les autorités ont entamé les négociations avec le groupe. Il s’est avéré qu’en plus du groupe d’hommes armés, il y avait deux femmes et un enfant à l’intérieur du bâtiment. Les négociations ont duré presqu’un jour, les autorités ont demandé aux terroristes de se rendre ou au moins de libérer les civils pour éviter toute «victime innocente».

«Suite aux négociations, l’enfant a été autorisé à quitter le bâtiment», a déclaré le porte-parole du Comité national de la lutte contre le terrorisme, Vadim Druzhinine. Il a aussi souligné que les autorités n’avaient pas réussi à persuader les hommes de libérer les femmes.

Une fois les négociations terminées, l’opération a débuté. Une forte explosion s’est produite dans un bâtiment. Il est évident que les hommes armés ont voulu en profiter pour s’échapper. Mais les forces spéciales ont réussi à les «neutraliser». Selon des informations qui restent à confirmer, le bâtiment aurait pu être équipé d’un bunker fortifié.

Le Comité national de la lutte contre le terrorisme n’a pas encore révélé les noms des hommes armés mais selon certaines informations non-confirmées, Aliaskhab Kebekov, chef de l’organisation terroriste Emirat Caucasien aurait pu se trouver dans ce bâtiment. La Russie le recherche depuis avril 2012 en raison des actes terroristes qu’il a perpétrés. Kebekov figure également sur la liste des personnes recherchées par le département d’Etat américain pour avoir «accordé son soutien aux terroristes ou aider à mener des actes terroristes».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales