Wall Street en baisse à cause de la Grèce

Les drapeaux grecs Source: Reuters
Les drapeaux grecs

Les difficultés dans les négociations entre la Grèce et ses créanciers ont fait baisser la bourse de Wall Street : le Dow Jones a abandonné 1,54 % et le Nasdaq 1,52 %.

Les grandes bourses européennes sont aussi en baisse - Paris a perdu 1,55 %, tandis que Francfort a abandonné 2,58 % en accentuant une correction enclenchée ces derniers jours, et Londres a décliné de 0,93 %.

Les investisseurs s’inquiètent du manque de progrès dans les pourparlers entre la Grèce et la «troïka» de ses prêteurs.  «Les investisseurs prennent des bénéfices alors que les inquiétudes internationales s'intensifient», indiquent les analystes de Charles Schwab.

Plus tôt, la Grèce a payé 450 millions d’euros de dette au FMI ce qui lui permet de rester à jour avec le calendrier de remboursement de ses emprunts.

Athènes discute actuellement avec l’Eurogroupe de la possibilité de restructurer sa dette envers ses partenaires européens et ses créanciers internationaux. Les prêteurs de la Grèce souhaitent qu’Athènes réalise une série de réformes structurelles supplémentaires et poursuive une politique d’austérité, alors que le gouvernement Tsipras a promis de rompre avec ce type de politique.

En savoir plus : la Grèce a payé une tranche de 450 millions d’euros au FMI

L’aide financière en question s’élève à7,2 milliards d’euros et la Grèce a désespérément besoin de ces 7,2 milliards d’euros. Le 12 mai, Athènes devra effectuer un remboursement de 763 millions d’euros. Si la Grèce ne parvient pas à le faire, elle se trouvera en cessation de paiements, et mettra ainsi en péril toute la zone euro.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales