Des manifestants bloquent la base de Faslane pour abolir le programme nucléaire britannique Trident

la base de Faslane en Ecosse© David Moir Source: Reuters
la base de Faslane en Ecosse

Au moins 200 militants antinucléaires ont bloqué les portes de la base navale de Faslane en Ecosse qui héberge les sous-marins nucléaires britanniques armés de missiles balistiques intercontinentaux Trident.

Les manifestants réclament l’abolition du système britannique d’armes  et promettent de ne pas quitter les lieux avant 15h.

Cette démonstration a pour but d’attirer l’attention sur les velléités du gouvernement britannique de remplacer ses missiles Trident actuels par des  de dissuasion nucléaire de nouvelle génération alors que des élections législatives auront lieu au mois de mai en Grande-Bretagne.

C’est la deuxième manifestation de la coalition «Abolir Trident», la première s’est déroulée à Glasgow il y a quelques semaines.

«Le programme Trident est une obscénité», a déclaré le co-président du Parti écologiste et membre du parlement écossais, Patrick Harvie, au journal The Scotsman. «Au moyen de l’action directe et par les urnes, nous pouvons plaider pour un nouveau rôle de la Grande-Bretagne sur la scène internationale», a-t-il souligné.

Les  écossaises hébergent les armes nucléaires britanniques depuis 50 ans.

«Le peuple écossais s’oppose massivement aux armes nucléaires», lit-on sur le site de la coalition «Abolir Trident». L’organisation indique que le gouvernement britannique réduit ses dépenses dans les secteurs de la santé, de l’éducation, des retraites et des prestations d'invalidité, alors qu’il envisage dans le même temps de remplacer son programme Trident pour un montant de 137 milliards d’euros.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales