L’Iran se prépare à produire ses propres combustibles nucléaires et à élargir son parc de centrales

Centrale nucléaire de Bouchehr© Stringer IranSource: Reuters
Centrale nucléaire de Bouchehr

Téhéran planifie de construire deux centrales nucléaires pour alimenter des usines de désalinisation dans le sud du pays. S'en suivront des projets plus importants de production de combustibles nucléaires pour des grandes centrales électriques.

Le vice-président de l’Organisation de l'énergie atomique d'Iran (OEIA) Behrouz Kamalvandi informe que l’organisation est en train de développer un programme visant à rendre opérationnel de nouveaux projets énergétiques dans les années à venir.

M. Kamalvandi a déclaré à l’agence de presse IRNA que l’objectif est de commencer la production de combustibles nucléaires dans les 10-15 prochaines années.

La République islamique envisage également de produire elle-même des combustibles destinés à ses plus grandes centrales électriques, a dit le porte-parole de l’OEAI.

Le responsable a indiqué que la coopération entre le géant nucléaire russe Rosatom et l’OEAI se déroule comme prévu. En novembre, Téhéran et  ont conclu un accord portant sur la construction par la Russie de huit réacteurs nucléaires en Iran.
Conformément à l’accord, quatre réacteurs doivent venir équiper la station nucléaire de Bouchehr. Les quatre autres réacteurs seront situés ailleurs en Iran, leur location exacte n’est pas encore déterminée.

Behrouz Kamalvandi a confirmé qu’une délégation de Rosatom visiterait  plus tard ce mois-ci pour négocier la construction de deux nouvelles centrales nucléaires à Bouchehr.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales