Le Premier ministre indien attendu à l’Elysée, la vente des Rafale en discussion (VIDEO)

Le Premier ministre indien Narendra Modi Source: RIA NOVOSTI
Le Premier ministre indien Narendra Modi

Le Premier ministre indien Narendra Modi est en visite officielle de trois jours à Paris où il rencontrera le président français François Hollande pour discuter la vente des Rafale et de différentes questions de coopération bilatérale.

Une des questions clé des entretiens entre  et Narendra Modi sera celle de la vente de 126 chasseurs Rafales qui complique quelque peu les relations entre les deux pays. Les négociations  entre les deux parties sont en effet «bloquées» depuis plus de trois ans.

Les deux parties sont en désaccord sur le prix des chasseurs français qui a progressivement augmenté de 11 milliards d’euros à 18,3 milliards. La France doit livrer 18 avions elle-même tandis que les 108 autres seraient assemblés à l’usine de Hindustan Aeronautics à Bangalore. L’avionneur français Dassault justifie le surcoût par le temps que prendra l’assemblement des avions en .

La concurrence est rude. Le ministre indien de la Défense Manohar Parrikar a déclaré que le chasseur russe Su-30MKI, qui est produit en Inde depuis le début des années 2000, constituait une alternative viable. «Nous pouvons toujours choisir le chasseur russe Su-30. Ce que je veux dire c’est : modernisez le Su-30, augmentez ses capacités», a-t-il précisé, ajoutant que c’était «un avion approprié pour répondre aux besoins des forces aériennes».

En savoir plus : Inde : la vente du Rafale français compromise, le chasseur russe Su30 en bonne position

Les deux parties essaient de rester positifs et parlent de l’importance des liens entre l’Inde et la France. Mais il y a du scepticisme concernant cet accord.

Le politologue indien Sreeram Chaulia a dit lors d’une interview à RT que l’Inde n’a pas confiance en  et veut trouver des alternatives.

«Au premier regard, les Rafales semblaient très compétitifs, mais maintenant nous trouvons qu’ils ne sont pas si attractifs et qu’il faudrait peut-être trouver des alternatives», a-t-il dit.

C’est le premier déplacement officiel du Premier ministre indien en  depuis son élection en mai dernier. L’objectif de cette visite en France, qui est le troisième partenaire économique de l’Inde, est la coopération dans les domaines économique et technologique.

De plus, Narendra Modi doit s’entretenir avec des chefs d’entreprise et visiter le site d’Airbus à Toulouse pour discuter de la question des investissements du groupe en Inde. Le gouvernement indien s'est donné la mission d’accélérer le développement économique du pays, c’est pourquoi la partie indienne a besoin des capitaux et des technologies étrangères.

Après les négociations, une cérémonie de signatures de différents accords et de dévoilement des maquettes de timbres franco-indiens émis pour célébrer les 50 ans de coopération spatiale entre la France et l’Inde aura lieu au Palais de l’Elysée. Ensuite, François Hollande et Narendra Modi donneront une conférence de presse conjointe sur les résultats de la rencontre.

Après sa visite en France, le Premier ministre indien Narendra Modi se rendra en  puis au Canada qui représentent également pour l’Inde un intérêt économique considérable. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales