Le sous-marin nucléaire russe Oryol qui a pris feu sera sabordé (VIDEO)

Les employés du chantier où le sous-marin nucléaire russe Oryol a pris feu le saborderont pour arrêter les flammes qui ont ravagé la cale, a annoncé le chef du service de presse de United Shipbuilding Company.

Un incendie s’est produit dans un sous-marin nucléaire russe pendant des travaux de réparation au chantier naval de Severodvinsk dans la région d'Arkhangelsk. La cause du feu serait liée aux travaux de soudure, RIA Novosti rapporte.

La compagnie propriétaire du chantier United Shipbuilding Company a confirmé l’incident et ajouté que personne n’a été blessé, que le réacteur  du sous-marin a été bouché et que toutes les armes présentées sur le sous-marin ont été retirées. 

«Il n’y a pas de contamination incendiaire pour le moment, mais il y a beaucoup de fumée», a rapporté une source de TASS.

«Le feu a envahi une zone d’environ 20 mètres carrés. Les parois entre le coques du sous-marins sont enflammées par endroits», a dit une source de RIA Novosti. L’incendie au chantier naval Zvezdochka a commencé alors que les soudeurs travaillaient sur K -266 Oryol, un sous-marin nucléaire de classe Oscar II, a-t-il ajouté.

Un nombre total de 11 sous-marins similaires a été construit. Le sous-marin Koursk, qui a coulé en août 2000 avec tout son équipage, était du même modèle. Deux autres ont été désactivés, sept sont encore en service.

Le sous-marin offensif de la Flotte du Nord de  et entré en service en décembre 1992. Il avait été transporté au chantier en novembre 2013 pour une révision programmée qui devait continuer jusqu’en 2016.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales