Le conflit au Yémen profite à Al-Qaïda (VIDEO)

La colère des Houthistes est dirigée contre l’Arabie saoudite et ses alliés, y compris Washington. Dans le même temps, les rebelles yéménites et les Etats-Unis font face à un ennemi commun - Al-Qaïda.

Le conflit entre les sunnites et les chiites au Yémen a évolué en guerre sanglante et les premiers à tirer parti de cette guerre sont les terroristes. Al-Qaïda sur la péninsule Arabique se prépare à diriger la colère des sunnites dans la direction qu’ils veulent, tout comme ils l’ont fait en  et en Syrie.

Depuis des années Al-Qaïda opérait au Yémen d’où elle préparait des attaques contre les Etats-Unis et l’Europe :

  •  Le 17 septembre, 2008. 19 personnes tuées dans une attaque à l’ambassade américaine de Sanaa
  •  Le 21 mars, 2012. Plus de 90 morts dans l’attentat suicide d’un défilé militaire à Sanaa
  •  Le 7 janvier, 2015. 12 personnes tuées lors de l’attentat terroriste à  

Les Etats-Unis ont entamé une campagne anti-terroriste au Yémen en 2002. Le président Obama a intensifié cette campagne par des frappes de drones. Il y a trois ans, le président Hadi est entré en fonction largement soutenu par les Etats-Unis. En septembre dernier, le président Obama a présenté le Yémen comme un modèle des efforts américains dans la lutte contre le terrorisme.

Cette tragédie est maintenant en morceaux. Les rebelles chiites au Yémen, les Houthistes, ont chassé les forces gouvernementales. L’Arabie saoudite et d’ autres Etats sunnites du golfe Persique pilonnent les rebelles chiites alors que les  soutiennent la campagne menée par les saoudiens.

Le conflit au Yémen profite à Al-Qaïda (VIDEO)
Les pays de la coalition emmenée par l'Arabie saoudite

Washington le fait principalement parce que le départ d’un président soutenu par les Etats-Unis signifie que les Etats-Unis perdent pied au . En février dernier les Etats-Unis ont suspendu les activités de leur ambassade. En mars, les forces spéciales ont fait exploser leur matériels lourds et ont quitté le pays.

Or si l’objectif est de lutter contre le terrorisme au Yémen, pilonner les shiites peut se révéler contreproductif. Les bombes peuvent difficilement apporter une solution politique au conflit entre shiites et sunnites. L’absence de solution politique favorisera très certainement  et transformera le Yémen en un endroit encore plus dangereux.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»